Qui a abattu le MH17 de la Malaysia Airlines ?

actualités | aviation |

(Mis à jour le: 3 décembre 2015)

Le MH17, un avion de ligne appartenant à la Malaysia Airlines assure la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur. Il a quitté Amsterdam à 12h15, heures locales et selon la compagnie aérienne, aurait disparu de leur radar à 15h15, soit 3 heures après avoir décollé.

L’avion a explosé à 50 km de la frontière russe

C’est à environ une cinquantaine de kilomètres de la frontière russe que l’attentat se produisit. Toutefois, on ne sait toujours pas qui a tiré sur le Boeing 777. Ce qui est sûr c’est que suite à l’attentat, les Russes, les séparatistes pro-Russes et les Ukrainiens se sont accusés les uns des autres.

crash de MH17 de la Malaysia Airlines

Les séparatistes pro-Russes et les Ukrainiens se pointent les doigts

Quelques minutes seulement après l’attentat, les séparatistes pro-Russes ont réagi et ont déclaré à la chaîne russe Rossiya 24 que c’est l’armée ukrainienne qui a abattu l’avion de ligne. De leur côté, les Ukrainiens affirment que leur armée n’a effectué aucun tir susceptible d’atteindre le MH17 qui volait à 10 000 mètres d’altitude. Le chef de sécurité de L’Ukraine, Valentin Nalivaïtchenko désigne même deux responsables des services de renseignements militaires russes d’être impliqués dans cet attentat. Selon lui, cette accusation pourrait être prouvée par la conversation téléphonique qu’il aurait surpris.

 

Qui est l’origine de ce massacre ?

On parle bel et bien de massacre, car c’est 295 personnes qui ont péri dans cet attentat. L’avion transportait à son bord des Français, des Américains, des Amstellodamois, … et le monde est en deuil face à ce que les armées pourraient appeler « dommage collatéral ». Jusqu’ici, on ne sait toujours pas qui aurait pu tirer ce missile, car selon les Américains, il n’y a plus de doute que ce soit un missile qui a pu effectuer cet attentat. Certains avancent même qu’il pourrait s’agir d’un missile Buk, ce qui n’aide pas vraiment dans l’évolution de l’enquête. En effet, aussi bien les Russes que les Ukrainiens possèdent des missiles de ce genre, alors la question de pose : les séparatistes pro-Russes auraient-ils pu s’en procurer  et faire cet attentat ? Certains disent que oui, car rappelez-vous, lorsqu’ils ont fait la conquête des villes de l’est du pays, ils ont eu accès à des casernes et peut-être bien, à des missiles Buk. Quoi qu’il en soit, d’autres affirment que les séparatistes ne disposent pas d’une arme aussi puissante donc qu’il faut chercher les coupables ailleurs.

 

Le troisième crash aérien de la semaine

Le crash du MH17 survenu en début de soirée du 17 juillet est le troisième crash de la semaine qui s’est déroulé dans cette zone. En effet, un Antonov 26 et un Sukhoï 25 ont été abattus en début de semaine. Contrairement au MH17, ces deux avions volaient à une altitude beaucoup plus basse.

 

Un tir repéré depuis la Russie ?

Alors qu’on ne sait toujours pas d’où provenait le tir fatal au MH17, le journaliste Alain Guillemoles affirme que les satellites américains auraient repéré un tir de missile provenant de la Russie.

Les médias russes et le chef des séparatistes russes en Ukraine a, quant à lui, déclaré que les séparatistes ont abattu un Antonov Ukrainien à Torez à 16 heures ce même jour, donc selon lui, il est impossible que les séparatistes puissent être à l’origine de ce tir de missile. Le problème, c’est qu’après vérification, il s’avère qu’aucun Antonov n’ait été abattu ce jour, ni à cette heure. On se demande alors si les séparatistes auraient pu prendre l’avion de ligne pour un Antonov et aurait tiré sur lui par mégarde.

 

La zone hautement surveillée

Les experts, quant à eux, ne s’avouent pas vaincus et promettent de tirer rapidement au clair ce mystère qui est tout de même le second à toucher la compagnie aérienne Malaysia Airlines en un an. D’ores et déjà, les Américains ont braqué leurs satellites d’observation sur la zone du crash, l’Otan a mis en application ses Awacs et les Français ont dépêché un BPC (bâtiment de commandement et de projection) en Mer Noire.

 

Espérons que l’origine de ce tir ne restera pas un mystère comme la disparition du MH 370 de mars dernier … En savoir plus : http://www.flight-simulator-world.org/le-boeing-777-de-la-malaysia-airlines-reste-introuvable/

A lire aussi :

Mystère autour du Boeing 777 disparu : les téléphones de certains passagers sonneraient encore ?

Tags: , ,

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *