Airbus annonce son entrée dans le marché des services

 
actualités | aviation
Découvrez aussi :

Airbus entre sur le marché des services

L’avionneur européen Airbus commence une grande offensive pour tenter d’entrer sur le marché des services auprès des compagnies aériennes. Grâce à ses nouveaux programmes, A380, A320neo et A350, il aura une grande chance de s’imposer.

L’entrée du constructeur dans ce business commence déjà à manifester une sorte de colère auprès de ses principaux équipementiers, les Safran, Thales et Zodiac… ainsi que des acteurs comme Air France Industrie et Lufthansa Technik

Airbus entame le marché des services

 Airbus entame le marché des services

 

 

Airbus se voit capable d’assurer sur le marché des services auprès des compagnies aériennes sur le plan du support, la maintenance ainsi que la formation qui représentent  environ 15 % du coût de possession d’unavion sur la durée de sa vie c’est-à-dire de 25 à 30 ans.

Ce marché des services connaitra une croissance rapide dans les prochaines quelques années. En fait, le cabinet de consultants américains AlixPartners, a estimé une croissance de 3,7 % par an pour atteindre 61 milliards de dollars en 2019. Pour ceci, l’européen mise sur un objectif de 10 % à 20 % de son chiffre d’affaires dans les services en 2020.

Le vice-président exécutif en charge des services aux clients chez Airbus, Didier Lux a souligné qu’« Airbus entre dans ce marché où il n’était pas et nous commençons à vendre des services sur tout le cycle de la vie des avions, notamment dans le périmètre de la maintenance, On souhaite être pro-actif plus fortement dans ces métiers-là. Ce n’était  pas le cas il y a peu de temps encore, les services ne rentraient pas dans la stratégie cœur d’Airbus »

Cette irruption à l’air d’agacer plusieurs filières des sous-traitants de l’avionneur. « C’est un virage très fort d’Airbus », qui souhaite accompagner « la forte évolution de la réglementation en matière de navigation et de sécurité », ajoute Didier Lux.

Les équipementiers ont déjà manifesté leur mécontentement : « On n’est pas content mais on doit faire avec car on n’a pas vraiment le choix, fait observer l’un des groupes concernés. Il vaut mieux accompagner la montée en puissance d’Airbus dans le paysage du MRO que s’y opposer. Et le marché est assez vaste pour pouvoir coexister ».

Qui d’autres qu’Airbus qui peut proposer un package global de services à une compagnie aérienne. C’est plutôt plus simple de donner à un seul industriel l’entretien de sa flotte et plus particulièrement pour les nouvelles compagnies, qui n’ont aucune expérience et souhaitent dans un premier temps se concentrer sur leur cœur d’activité, le transport
aérien.

En effet, la compagnie vietnamienne Vietnam Airlines vient de confier au constructeur la maintenance de ses 10  A330, et la compagnie chinoise Sichuan Airlines ses trois A330.

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Comments (1)

  1. Valérie dit :

    Une sévère frappe pour les sous-traitants d’Airbus!!!
    L’avionneur va conquérir le monde des services, surtout qu’il a 50% du marché aérien pour lui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *