L’Airbus A330-200, le petit frère de l’A330-300

aviation |
(Mis à jour le: 5 novembre 2019)

Si on se réfère à la collection de la firme productrice Airbus, on a d’abord eu l’avion de ligne long courrier A330. On a eu par la suite les versions améliorées de cet Airbus avec la A330-300 et la A330-200. C’est cette dernière que nous allons mettre en avant dans ce dossier

L’avion idéal pour les compagnies aériennes

Les projets de conception de cet avion ont commencé en novembre 1995. Il a été travaillé sur la base de la A330-330. On a alors le prototype deux années plus tard et il prend les airs le 13 août 1997. Après les dernières rectifications, la date de l’envol du premier Airbus A330-200 a été enregistré en 1998.

Sa principale différence avec sa grande sœur réside dans le fuselage qui est plus court de 5 mètres. Ceci réduit automatiquement l’emport de passagers. L’entreprise Airbus a tout de même essayé d’améliorer l’Airbus A330-200 en agrandissant la capacité du réservoir. On lui a intégré des réservoirs supplémentaires, ce qui va avoir un impact sur son autonomie qui va jusqu’à 12600 km. C’est d’ailleurs pour cette autonomie que de nombreuses compagnies aériennes ont décidé d’intégrer l’Airbus A330-200 à leur flotte pour le transport long-courrier.

L’Airbus A330-200

On peut se permettre de dire que la firme constructrice leur a proposé une solution au problème autonomie/cout. D’un autre côté, sa consommation en kérosène est intéressante : cet airbus est même considéré comme un des avions les plus économiques. Pour cette consommation, il peut très bien concurrencer le Boeing 737-300ER.

Découvrez aussi :

L’exploitation par les compagnies aériennes

L’Airbus A330-200 est utilisé sur les lignes long-courriers à capacité moyenne. Pour ce qui est de la configuration, on peut se permettre de l’équiper en classe unique, autrement dit en classe économique pour tous. Comme ce n’est pas vraiment pratique, la plupart des A330-200 dans les flottes est configuré en trois cabines avec une classe économique, une classe Affaires et une Première Classe. Certaines compagnies s’en servent comme « défricheur » ou « découvreur de lignes ».

Les compagnies aériennes utilisant la A330-200

Après la présentation de l’Airbus A330-200 au grand public, le Korean Air n’hésite pas à passer une commande de trois exemplaires de cet avion. C’est le premier client de l’Airbus sur cet Airbus. Ces nouveaux appareils de la compagnie aérienne assuraient la liaison entre Séoul et Honolulu. Satisfait de la performance de la A330-200, le Korean Air rajoute à sa flotte six autres appareils de ce type.

Il a fallu quelques années et seulement après quelques rectifications que les autres compagnies aériennes passent leurs commandes auprès d’Airbus. Parmi celles qui exploitent le plus la A330-200, on peut citer la Hawaiin Airlines. Ses avions de ce type passent par Honolulu et les autres aéroports américains.

On retrouve également dans la flotte de Northwest Airlines, Qatar Airway, Emirates Airlines, Cathay Pacific et Air China des A330-200. Air France, Qantas Airways, Lufthansa, TAM, Jet Airways, Malaysia Airlines et Etihad Airways possèdent aussi quelques A330-200.

L’Airbus A330-200

Les caractéristiques techniques de l’Airbus A330-200

L’envergure de cet avion fait 60,3 m avec une longueur de 58,8 m, une hauteur de 17,40 m et un diamètre de 5,64 m. Avec la capacité de kérosène de 139 100 litres, son autonomie dépasse les 12500 km. La vitesse de croisière de l’Airbus A330-200 est de 896 km/h et sa distance de décollage 2220 m. Lorsque sa configuration est en classe unique, il peut transporter jusqu’à 380 passagers. En deux classes, sa capacité de passagers est réduite à 293 et à 253 en trois classes.

Le prix de cet avion approche les 180 millions de dollars. La compagnie constructrice dévoile que 549 Airbus A330-200 étaient en service et il a en commande 336 appareils de ce type.

Tags:

Category : aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *