Voyager après une chirurgie esthétique : est-ce envisageable ?

aviation
Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 27 novembre 2018)

Même si les techniques de chirurgie esthétique ont beaucoup évoluées avec le temps, elles restent des actes médicaux à risques. Heureusement, diverses méthodes permettent aujourd’hui de réduire les risques pour que les patients puissent se rétablir assez vite, mais avec prudence. Parmi les mesures de prudence régulièrement fournies, il y a celle qui concerne les voyages.

Quel lien entre voyage et chirurgie esthétique ?

etranger malade

A première vue, on se dit que la chirurgie esthétique et le voyage n’a aucun lien si ce n’est le fait de se faire opérer à l’étranger afin de bénéficier de tarifs plus abordables. Mis à part cela, ils n’ont aucun lien direct sauf si le patient décide de partir en voyage au lendemain de son intervention.

Dans ce cas-là, les deux interagissent entre eux. D’un côté, le voyage fatigue le patient ce qui va influer sur les résultats de sa chirurgie ou de son état de santé global et de l’autre, la chirurgie récente va quelque peu incommoder le patient qui ne se sentira pas encore pleinement en forme pour profiter du voyage.

Qu’en est-il des séjours médicaux à l’étranger ?

Qui dit partir à l’étranger pour se faire faire une intervention chirurgicale à but esthétique dit voyage et particulièrement prendre l’avion. Si voyage et chirurgie ne font pas bon ménage, pourquoi les instituts continuent-ils encore de proposer des séjours tout inclus ?

Tout simplement parce que la date du retour après l’intervention n’a lieu qu’au bout de quelques jours lorsque le patient aura bien récupéré et qu’il est hors de danger. Ce principe reste le même quel que soit le type de chirurgie que vous avez subi : chirurgie mammaire, liposuccion, rhinoplastie, …

Quelles sont les précautions à prendre pour voyager après une chirurgie esthétique ?

Chirurgie esthétique

Même s’il est maintenant prouvé que le patient peut voyager quelques jours après son intervention, il doit quand même prendre quelques précautions pour éviter d’éventuels risques. On lui recommande alors :

  • De ne pas voyager seul : que ce soit à l’aller, au retour ou durant le séjour, il est préférable que le patient soit accompagné d’un proche qui pourra prendre soin de lui tout le temps qu’il sera immobilisé. Cela peut prendre quelques heures à plusieurs jours selon la nature de la chirurgie
  • De ne pas porter de charges lourdes dont les bagages. Si le patient voyage seul, il est clair qu’il devra se charger lui-même de ses bagages aussi légers soient-ils. Même si le voyage retour n’est prévu que plusieurs jours après l’intervention, le port de charge lourde est déconseillé sur plusieurs semaines, voire mois selon la nature de la chirurgie. Il va de soi que si vous vous êtes fait faire une rhinoplastie, cette recommandation n’est pas vraiment valable, mais suite à une augmentation mammaire, tous les gros efforts devront être proscrits
  • De ne pas trop se fatiguer : les longues marches, les trajets sur un chemin cahoteux, les vols longue distance, … devront être évités pendant quelques mois pour ne pas trop fatiguer le corps. Gardez en tête que même si un lifting cervico-facial est une intervention courante et avec peu de risques, la fatigue de l’organisme peut influer sur les résultats. D’ailleurs, n’avez-vous jamais remarqué qu’après un long voyage, on a souvent les traits tirés et le visage blême sans compter les courbatures au niveau de certaines parties du corps ?
  • De ne prendre l’avion que lorsque vous pourrez marcher correctement : en fonction de la chirurgie réalisée, le patient peut ou non, se lever dès le lendemain. Suite à une longue période d’alitement, il est déconseillé de tout de suite prendre l’avion. Le mieux c’est d’abord que le patient puisse se lever et marcher avant de voyager. Cela réduit le risque thrombo-embolique. Le fait de se lever et de marcher permet de relancer la circulation sanguine et cela est nécessaire pour prendre de l’altitude ou s’asseoir pendant de longues heures dans un moyen de transport

Dans le cas où vous devez vraiment voyager dans les 48 à 72 h après une intervention lourde, veillez à voyager dans les meilleures conditions et d’être toujours accompagné.

Prendre l’avion est-il sans risques après une chirurgie esthétique ?

voyage avion

 

Prendre l’avion après une chirurgie esthétique n’est pas sans risques. En effet, selon certains professionnels, la dépressurisation qui règne en cabine favorise les risques d’embolie pulmonaire et de phlébite ou thrombose veineuse.

Ce qu’il faut savoir c’est que, chirurgie ou pas, le risque de phlébite reste accru au cours d’un voyage en avion de plus de 10 heures et cela concerne tous les passagers. Il est néanmoins possible de limiter les risques en :

  • Vous levant régulièrement pour faire quelques pas dans l’avion, quand la situation le permet
  • Vous hydratant régulièrement
  • Portant des bas de contention

Cela signifie que le taux de risque reste le même chez tous les passagers d’un avion et ce, que vous ayez été récemment opéré ou non. Et pour ceux qui se demandent si les risques sont plus importants après la pose d’implants mammaires, la réponse est non. Rassurez-vous, vos nouvelles prothèses ne vont pas éclater au cours du vol comme certains tendent à le dire.

Quand peut-on voyager après une chirurgie plastique ?

Pour les séjours médicaux à l’étranger, le voyage du retour est généralement planifié trois à quatre jours après l’intervention. Cela laisse au chirurgien le temps de bien suivre l’état du patient et au patient de récupérer un peu avant de repartir. Dans le cas où l’état du patient est encore fragile, il devra rester quelques jours de plus dans le pays d’accueil jusqu’à ce que le chirurgien confirme qu’il peut voyager sans risques.

Et d’un point de vue global, il est conseillé d’attendre trois à quatre semaines après une intervention de chirurgie esthétique pour planifier un voyage. Cela est d’autant plus recommandé si votre destination est un pays chaud où le soleil risque d’influer négativement sur les cicatrices et les résultats de l’opération. Même au bout de ce délai, les cicatrices doivent être constamment protégées des rayons UV pendant plusieurs mois, le temps que la cicatrisation arrive à maturité. Cela prend au moins une année.

Category : aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *