ATR 42 : premier avion d’ATR

Constructeurs aéronautiques
No votes yet.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 7 mars 2018)
L’ATR est un avion à turbopropulseurs affecté au transport de passagers. Il est produit par l’entreprise Avions de transport régional pour ATR. Cette dernière a été créée en 1982 donc l’ATR 42 est le premier appareil qu’elle a conçu.

La petite histoire de l’ATR 42

Cet avion a effectué son premier vol le 16 août 1984 pour entrer en service un an plus tard. De nombreuses variantes ont été construites dont des modèles conçus pour la surveillance des espaces maritimes.

Le premier modèle est l’ATR 42-300. Ont ensuite été produits de nouvelles variantes sur lesquelles divers changements ont été opérés. C’est le cas du modèle -500 qui a été produit à partir de 1995. Contrairement à ses prédécesseurs, l’ATR 42-500 est pourvu de moteurs plus puissants de type PW127E et offre un degré de confort plus élevé à ses passagers.

Le matériau composite a été utilisé dès le premier modèle, mais sur le modèle -500, il est présent en plus grande quantité à raison de 20 % de sa structure totale. Ce choix a été fait pour alléger l’avion.

Les variantes

Au fil des ans, on compte cinq grandes variantes de l’ATR 42 à savoir :

  • L’ATR 42-200
  • L’ATR 42-300
  • L’ATR 42-320
  • L’ATR 42-500
  • L’ATR 42-600

A part ces derniers, on peut également citer :

  • l’ATR 42 cargo qui a été conçu sur la base de l’ATR 42-300
  • L’ATR 42 Quick-change conçu sur la base de l’ATR 42-500, l’avantage avec ce dernier c’est qu’il est facile de basculer rapidement du modèle passager à la soute cargo

Les modèles affectés à la surveillance maritime, quant à eux, ont été baptisés ATR 42 MP Surveyor. 12 unités ont, en tout, été construits et livrés à la patrouille maritime italienne.

Les caractéristiques de l’ATR 42

Mieux connaître l’ATR 42

En termes de motorisation, le constructeur a opté pour des moteurs conçus par Pratt & Whitney. Pour les deux premières variantes, c’est le modèle PW120 qui a été utilisé tandis que pour la troisième, le constructeur a opté pour le PW121. Pour la quatrième version, c’est le PW127E qui a été utilisé et pour la dernière, le choix s’est porté sur le PW127M.

En ce qui concerne leurs caractéristiques techniques, les principales différences concernent leur masse à vide, leur vitesse de croisière, la masse maximale au décollage et la distance franchissable.

  • Masse à vide : 10 500 kg pour les trois premières variantes, 11 250 kg pour la quatrième et 11 250 kg pour la cinquième
  • Vitesse de croisière : 494 km/h pour les trois premiers modèles et 554 km/h pour les deux derniers modèles
  • Masse maximale au décollage : 15 550 kg pour le premier, 16 900 kg pour le second et le troisième et 18 600 kg pour les deux derniers modèles
  • Distance franchissable : 885 km pour les trois premiers modèles et 1 555 km pour les deux derniers modèles
  • Sièges : on enregistre 42-50 sièges pour les quatre premiers modèles et 46-50 pour le dernier modèle

Pour le reste, les chiffres sont les mêmes pour toutes les variantes à savoir :

  • Dimensions : une longueur de 22, 67 m, une envergure de 23, 57 m, une hauteur de 7, 59 m, une longueur de cabine de 13, 85 m et un empattement de 8, 78 m
  • Une surface alaire de 54, 5 m²
  • Un plafond de 7 600 m
  • Une capacité de carburant maximale de 5 625 litres

Category : Constructeurs aéronautiques

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *