Avec un chiffre d’affaires en hausse, Airbus va augmenter sa production d’avions A320

 
actualités | aviation

Airbus a observé une augmentation de son chiffre d’affaires de 5%, soit 60.7 milliards actuellement. Ceci étant, le groupe a pris moins de commandes. En effet, pour la firme, les commandes enregistrées atteignent 1.456 alors que seulement 629 avions ont été livrés. Quand à son concurrent, Boeing, il a enregistré 1.432 commandes et 723 livraisons.

Mais Airbus ne veut pas laisser son concurrent le devancer. Sur l’année 2014, il a enregistré une hausse de bénéfice de 59%. Il espère alors anticiper sur l’année 2015 afin d’accroître davantage ses revenus ainsi que les commandes pour les avions commerciaux. Le chiffre d’affaires de la firme a accru de 5% mais Airbus a pris moins de commande ces derniers temps (recul de 23%).

Par ailleurs, les retards concernant le programme de l’avion A400M (transport militaire) ont induit pour Airbus une charge de 551 millions en fin d’année, si les analystes estimaient un chiffre qui avoisinait plutôt les 500 millions. Tom Enders, président du groupe, a indiqué que la trésorerie ainsi que la rentabilité ont été nettement améliorées au cours de l’année 2014. Cela a été rendu possible grâce à un carnet de commande bien rempli et une performance dans la réalisation des opérations.

Airbus va augmenter sa production d avion A320

Rentabiliser l’A380

Airbus a décidé d’accroitre sa production d’avions A320 afin d’honorer les demandes en hausse. Ainsi, le nombre d’A320 passera à 50 en 2017. Parallèlement, le groupe va diminuer de manière provisoire sa production d’avions A330, le nombre d’appareils par mois étant escompté à six en 2016. Tom Enders s’attend alors à de plus solides résultats et une situation plus favorable pour les aéronefs A320 et A330. Pour l’A350, Airbus va également réduire la production de 30% (10 avions en 2018). Dans cette optique, Airbus compte rentabiliser l’A380 d’ici 2015. En effet, le groupe espère garder un certain équilibre financier dans les années suivantes concernant l’A380, équilibre qui serait atteint en 2015. Cela devrait alors permettre de remotoriser ce gros porteur.

Au cours d’une conférence de presse, Tom Enders a indiqué être confiant quant à l’aptitude du groupe à éviter que l’A400M n’entraine une nouvelle charge. Par ailleurs, il a souligné les progrès dans les discussions avec les clients, sans pour autant dévoiler une date sur la transmission d’un quelconque calendrier de livraisons.

Le PDG d’Airbus, Fabrice Brégier, a indiqué en janvier que les prévisions pour cette année 2015 étaient de faire en sorte que les livraisons s’améliorent. Il vise aussi un « book to bill » dépassant le chiffre 1, ce qui traduirait que les livraisons sont inférieures aux commandes. Au vu de ces projets, on peut conclure qu’Airbus envisage d’enregistrer au minimum 629 commandes en 2015.

 

Lire aussi :

 

 

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *