Aviation civile: recrutement de 620 000 pilotes d’ici 2036

actualités
No votes yet.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 28 février 2018)

Selon les prévisions de l’OACI ou Organisation de l’aviation civile internationale, le secteur du transport aérien est en plein effervescence. Sa croissance se fait de plus en plus importante et bientôt, il devra fortement renforcer son système d’ici 2036. Parmi les efforts nécessaires on cite l’embauche de 620 000 pilotes au moins jusqu’à cette date. La réalisation de cet impératif rencontrera cependant des difficultés majeures dont le vieillissement de la population mondiale.

Des changements sociaux empêchent le renouvellement du personnel

Selon une moyenne établie par l’OACI, les activités dans le secteur du transport aérien doublent en général, tous les 15 ans. Cependant, le renouvellement de la main d’œuvre ne parvient pas à suivre cette hausse d’activité. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon le discours de Fang Liu durant le CORIM ou Conseil des relations internationales de Montréal. La première raison est le vieillissement de la population. En effet, avec la croissance démographique actuelle, bon nombre de pays adopteront prochainement la limitation de la natalité. D’ici 2036, le nombre de personnes aptes à renforcer le personnel des aéroports sera donc à la baisse d’une manière naturelle.

Ce n’est pas tout puisque l’avancée de la technologie représente également un des secteurs concurrents de l’aviation. Effectivement, de plus en plus d’emplois se créent autour de ce secteur, pouvant amener au délaissement des métiers dans celui du transport aérien.

Afin de combler les 620 000 postes de pilotes qui seront nécessaires d’ici 2036, l’aviation civile devra trouver les bons arguments pour attirer la main d’œuvre dans ses filets. De plus, toutes les branches qui font fonctionner le système aérien doivent être renforcées en même temps comme c’est le cas du service technique et de maintenance. A cela s’ajoute les contraintes spatiale et matérielle des aéroports auxquelles la plupart des pays devront faire face dans la même période de temps. Sur le continent africain, par exemple, plus de 24 aéroports œuvrant à l’échelle internationale ne pourront pas faire face à l’augmentation du trafic aérien d’ici deux ans.

Aviation civile : recrutement de 620 000 pilotes d’ici 2036

Les causes de la hausse d’activité aérienne à l’échelle internationale

Deux grandes raisons expliquent la hausse importante de l’activité aérienne internationale. La première est le développement du tourisme renforçant le déplacement aérien d’un pays à un autre. Il faut savoir qu’aujourd’hui, plus de 4 milliards d’individus prennent l’avion au moins une fois par an.

La seconde raison est la promotion du commerce en ligne. En effet, un achat virtuel s’accompagne le plus souvent d’une offre de livraison. Celle-ci est effectuée, à 90% par voie aérienne. Ce chiffre est presque quatre fois plus important par rapport à la performance de 2010. Durant cette année, seulement 16 % des livraisons s’effectuaient par avion. En tout, plus du tiers des échanges commerciaux dans le monde sont réalisés via les airs.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *