Aviation civile : un renforcement de la cyber-sécurité représenté par la Pologne

actualités | aviation

A l’issue de la dernière conférence internationale de « Cybersécurité dans l’aviation civile » de Cracovie, il a été décidé que la Pologne serait l’ambassadeur de la cyber-sécurité dans le milieu du transport aérien européen. Effectivement, les responsables de l’Agence européenne de la sécurité aérienne ou EASA et de l’Office de l’aviation civile polonais ont signé récemment les derniers documents pour la réalisation de ce projet en faveur de la Pologne. Selon Patrick Ky, le directeur de l’EASA, le projet n’en est qu’à ses débuts et ne compte pour le moment que la Pologne en tant que pays pilote. Toutefois, l’homme précise que la suite du programme sera d’attribuer le même privilège à la Roumanie si les études sont concluantes.

Les précurseurs du projet

Même si la cybercriminalité bat son plein actuellement dans différents domaines, notamment dans les télécommunications, on ne déplore pas encore de graves répercussions sur le transport aérien. Toutefois, l’aviation a déjà été sujette à quelques essais d’attaques informatiques dans certains pays. C’est notamment le cas en Ukraine en juin dernier. Les pirates informatiques ont touché différents secteurs d’activité dont celui de l’aviation civile. Le secteur aérien de la Pologne a également déjà été victime de cybercriminalité en 2015. En conséquence, la compagnie LOT a dû arrêter toute activité pendant plusieurs jours. C’est suite à cet événement que les responsables gouvernementaux du pays ont décidé de participer à cette conférence pour le renforcement de la sécurité informatique aérienne.

Aviation civile

Les premières mesures entreprises pour le renforcement de la cybersécurité aérienne

Aujourd’hui, l’accès à internet mis à la disposition des passagers est issu d’un système informatique indépendant de celui chargé du pilotage des avions. Cette mesure a été prise afin d’éviter d’éventuels piratage dans le système de commande des avions. Par ailleurs, le projet de pays pilote par la Pologne propose une « cellule de réaction rapide » en cas d’attaques informatiques dans le milieu aérien. Cette cellule servira aussi de liaison entre les différents secteurs pouvant être sujets à des cyber-attaques en assurant l’échange d’informations entre eux. Par ailleurs, les responsables du projet auprès de l’EASA et de l’Office de l’aviation civile polonais stipulent que le renforcement de la cyber-sécurité aérienne vise à prévenir d’éventuelles conséquences dramatiques, jusqu’ici encore inexistantes.

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *