Boeing 717 : le plus petit appareil de Boeing

Constructeurs aéronautiques
Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 7 mars 2018)
Anciennement connu sous le nom de MD-95, le Boeing 717 est le plus petit avion de ligne de la gamme de Boeing. Ce dernier l’a racheté en 1997. L’avion a effectué son premier vol en octobre 1998 et a été mis en service en octobre 1999. Il a une capacité d’environ 100 sièges. Face à un marché qui stagne, l’avionneur a décidé d’arrêter sa production en 2005. Quoi qu’il en soit, de nombreuses compagnies l’utilisent encore pour des vols réguliers.

Les caractéristiques de l’avion

Le Boeing 717 se décline en deux principales variantes à savoir le 717-200 classique et le 717-200 à haute capacité. Leurs différences reposent au niveau de leur :

  • Motorisation : le premier est pourvu de deux moteurs Rolls Royce BR715-A1-30 tandis que le second est équipé de deux moteurs Rolls Royce BR715-C1-30
  • Masse maximum au décollage : 49 900 kg pour le modèle classique et 54 900 kg pour le modèle haute capacité
  • Autonomie : 2 645 km pour le premier et 3 815 km pour le second
  • Poussée unitaire : 82, 3 kN pour le premier et 93, 4 kN pour le second

A part ces caractéristiques, les autres restent semblables les mêmes à savoir :

  • Leurs dimensions : 37, 81 m de long, 28, 45 m d’envergure et 8, 92 m de hauteur
  • Leur capacité : 125 passagers au total
  • Leur vitesse de croisière : Mach 0, 77 soit 917 km/h

Un marché peu florissant

Du fait de sa capacité trop limitée, les compagnies n’ont pas été séduites par le Boeing 717 même si bon nombre d’entre elles a passé commandes. C’est la raison pour laquelle, Boeing a pensé à arrêter sa production dès 2001 même si l’annonce officielle ne date que de 2004.

Depuis que l’avionneur l’a racheté auprès de McDonnell Douglas, un total de 137 commandes a été enregistré. En 2001, seuls six appareils ont été commandés contre huit en 2004. Entre 2004 à 2005, il ne lui restait plus que 35 appareils à livrer.

Il faut savoir que le Boeing 717 n’est pas le seul à avoir une capacité aussi limitée puisque l’Embraer 170, l’Airbus A318 et le Bombardier CRJ n’ont aussi que 107 sièges.

Cette capacité ne permet toutefois pas de proposer des tarifs abordables et c’est pour cela que la préférence s’est orientée vers le Boeing 737 lancé sur le marché des 100 à 215 sièges.

Le dernier appareil B717 a été livré en mai 2006 ce qui ramène le nombre total des livraisons à 156 dont 154 étaient encore en service en 2017.

Category : Constructeurs aéronautiques

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *