Boeing 777, une commande record effectué par la compagnie Emirates

actualités
Découvrez aussi :
(Mis à jour le: 15 novembre 2011)

Boeing, Emirates effectue une commande record du 777

La compagnie d'aviation Emirates de Dubaï a annoncé dimanche dernier une méga-commande de 50 long-courriers 777-300ER d'une valeur totale de 18 milliards de dollars, lors de l'ouverture du Salon aéronautique de Dubaï. Il s’agit d’une commande record pour les gros porteurs 777 qui pourrait éclipser les récurrents problèmes techniques rencontrés dans les nouveaux modèles.

Un Boeing 777-300 

 
Un Boeing 777-300 d'Emirates

"Emirates a fait une commande supplémentaire pour 50 Boeing 777-300 ER
et une option pour vingt appareils supplémentaires"
, a déclaré cheikh
Ahmed Ben Saïd Al-Maktoum, le PDG d'Emirates.

Le montant de cette commande pourrait toucher les 26 milliards de dollars selon les options ajoutés.

"C'est un moment d'extrême fierté pour nous, cette commande illustre la
confiance d'Emirates dans le 777 et représente la plus grosse commande
en dollars de l'histoire de Boeing"
, a signalé le directeur de la
division d'aviation commerciale de l'avionneur, Jim Albaugh, lors d’un
communiqué.

Avec un total de commandes de 182 avions, 2011 est reconnu par Boeing la meilleure année de vente pour le 777.

Rappelons qu’Emirates, la compagnie aérienne qui possède la plus grande
flotte de 777 au monde, avait commandé en juillet 2010, une trentaine
777-300 avec un prix catalogue de 284 millions de dollars pouvant
emmener jusqu'à 365 passagers sur 14.685 kilomètres.

Cette nouvelle arrive quelques jours après que le concurrent de
l’avionneur Américain, l'européen Airbus, eut annoncé l’arrêt de la
production de son A340, avion considéré le rival du 777, qui ne se
vendait plus.

Ce succès du 777 et celui du moyen-courrier 737, dissimule entre autre,
les quelques problèmes rencontrés par Boeing sur ses récents programmes.

Un premier exemplaire Dreamliner 787 a été livré, avec 3 ans de retard,
le mois dernier à la compagnie japonaise ANA ainsi que  747-8, livré le
mois dernier à la compagnie de fret Cargolux avec 2 ans de retard. Ces
retards ont causé la baisse en livraison commerciale pendant le 3ème
trimestre de cette année et beaucoup d’annulation.

Boeing reste cependant, à la traîne d'Airbus, fin septembre, ce dernier
avait enregistré 1.038 commandes nettes d'avions depuis le début de
l'année alors que le grope Américain n’en faisait que 426.

"La commande d'Emirates rapproche Boeing d'Airbus en valeur de commandes
pour cette année, si ce n'est en nombre d'avions commandés"
. Affirme
Richard Aboulafia un analyste pour le cabinet spécialisé dans l'aviation
Teal Group.

Malgré les retards enregistré et les récurrents problèmes, Boeing annonce une hausse de 31% sur un an. 

 

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *