Boeing : un bilan positif pour l’année 2016 ?

actualités | aviation

Chez Boeing, la fin de l’année s’annonce bonne avec une révision à la hausse du nombre d’avions commerciaux qu’il va finalement livrer d’ici le 31 décembre 2016. En effet, de la fourchette de 740 à 745 appareils prévus, l’avionneur passe à 745 à 750. Un supplément qui va faire grimper ses revenus à 500 millions de dollars et son chiffre d’affaires à 95, 5 milliards de dollars.

Une production boostée

Pour l’année 2016, Boeing compte plus de 5 600 appareils sur son carnet de commandes. Un volume considérable estimé à plus de 462 milliards de dollars. Pour respecter les délais et livrer chaque appareil à temps, l’avionneur a eu la bonne idée d’accroître la cadence de production pour les avions les plus demandés. Une astuce qui lui permet désormais de livrer plus que ce qu’il était prévu.

Pour preuve, il peut désormais produire 42 unités de Boeing 737 par mois et à partir de 2017, ce sera 47 unités de 737 MAX produits par mois.

Une commande historique pour Qatar Airways

Une autre raison qui fait de cette année une période fructueuse pour l’avionneur américain : la commande historique de 100 avions qu’il a reçue de Qatar Airways. Cette dernière l’a initialement confié à Airbus, mais face aux retards que celui-ci a accumulé à cause des difficultés rencontrées par son fournisseur de moteurs, Pratt & Whitney, la compagnie s’est adressée à son principal concurrent. La commande se composait de 40 gros porteurs et de 60 appareils de la famille 737, le tout estimé à 18, 6 milliards de dollars.

Boeing 737

Quelques baisses, mais …

Au troisième trimestre de l’année, Boeing a livré 188 appareils. Malgré ce volume important, on enregistre tout de même une différence de 11 appareils de moins par rapport à la même période en 2015. Ce recul s’explique par la baisse de 4 % de la division aviation civile (BCA) qui représente 71 % des revenus de l’entreprise.

Du côté de la branche militaire (BDS), une diminution de l’ordre de 10, 4 % a également été enregistré à la fin du troisième trimestre de cette année. Boeing reste toutefois confiant puisque de nouveaux contrats de production, notamment pour le ravitailleur KC-46, ont été signés. L’armée américaine lui a par exemple demandé une commande de 19 exemplaires de ce tanker.

Le bilan en chiffres

Malgré une baisse de 7, 5 % à 23, 9 milliards de dollars sur les trois derniers mois, le chiffre d’affaire reste supérieur à la moyenne qui est de 23, 64 milliards de dollars.

Malgré un recul de ses deux divisions :

  • civile : de 10 % à 9, 4 %
  • militaire : de 12, 2 % à 10, 4 %

Boeing a enregistré une hausse de son bénéfice net à 33, 7 % sur un an à 2, 28 milliards de dollars et ce, grâce à un gain fiscal important.

Le bénéfice ajusté par action s’est élevé à 3, 51 dollars au lieu des 2, 62 dollars escomptés. Le bénéfice par action, gains fiscaux non-compris est donc de 2, 44 dollars.

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *