Chine : la roue avant d’un avion MA 60 s’affaisse en plein atterrissage

 
actualités | aviation
Découvrez aussi :

Zhengzhou, mardi 18 h 30, le vol 1533 de Joyair est en plein atterrissage lorsque tout à coup, son nez s’affaisse par suite d’un affaissement de son train d’atterrissage avant. Nul ne sait les origines du problème, mais l’Administration de l’aviation civile de Chine a immédiatement entrepris une enquête approfondie.

Zest_Airways_MA60

L’avion est un MA-60 de fabrication chinoise et vole pour une compagnie régionale dont le siège est sis à Xi’an, capitale de Shaanxi, une province située au nord-ouest de la Chine. L’avion avait décollé à Taiyuan pour atterrir quelques heures plus tard à Zhengzhou.


Malgré le choc de l’effondrement brutal de l’avion, les 37 passagers et l’équipage qui se trouvaient à bord en sont sortis sains et saufs. Pour présenter ses excuses suite à l’accident, la compagnie a reversé à chaque passager une somme compensatrice de 200 yuans, soit 32 dollars.
Même si la majorité des passagers avait pour destination finale Zhengzhou, les autres ont refusé de continuer leur route avec Joyair et ont donc choisi d’autres compagnies.

Pour apporter la lumière sur cette affaire, une enquête a été lancée. Pour éviter que ce type d’incident ne se reproduise, Joyair a fait venir tous ses ingénieurs, même ceux qui étaient en congé pour la Fête du Printemps afin de vérifier tous les avions de la compagnie, surtout les trains d’atterrissage avant des avions MA-60.
Rappelons que Joyair est sous la direction de l’Aviation Industry Corp of China, un constructeur d’avion et de China Eastern Airlines qui s’occupe surtout du côté commercial des vols.

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *