De bonnes nouvelles pour l’industrie aéronautique québécoise malgré la crise

actualités | aviation
Découvrez aussi :
(Mis à jour le: 15 janvier 2016)

L’industrie aéronautique québécoise connait une assez bonne période

Malgré les problèmes et les crises, le secteur aéronautique québécois connait quelques bonnes nouvelles, en particulier avec les bonnes affaires de Bombardier Avions d’affaires qui a fini l’année 2011 en beauté.

La General Aviation Manufacturers Association (GAMA) a publié des données qui montrent que le taux des livraisons d’avions d’affaires de l’avionneur canadien a augmenté de 35,1% lors du dernier trimestre de 2011 par rapport à la même période de l’année 2010. il atteint la valeur de 2,1 milliards US. Notamment au 3ème trimestre de 2011, il a connu une hausse de 46,7%.

Bombardier Avions d’affaires

Bombardier Avions d'affaires

L’avionneur a terminé donc, l’année  avec des livraisons de la valeur de 5,9 milliards US, soit une augmentation de 16,8% par rapport à 2010.

Grâce à ces données, Bombardier est toujours au sommet de l’industrie des avions d’affaires, malgré les baisses qu’a connues ce secteur en 2011.

Cependant, Cameron Doerksen, un analyste de la Financière Banque Nationale, a parlé d’une année «exceptionnellement médiocre» pour Bombardier sur le marché de l’aviation régionale. L’avionneur n’a
enregistré que 4 commandes pour ses biréacteurs régionaux et 7 commandes pour ses turbopropulseurs Q400.

M. Doerksen estime également que les commandes reprendront en 2012 en se basant sur les commandes de 6 biréacteurs régionaux et 7 autres turbopropulseurs. Sans oublier bien sur la commande des 5 CSeries.

Rappelons que l’industrie québécoise de l’aéronautique a vu des années encore plus difficiles, avec une chute de 10,4%  du produit intérieur brut (PIB) en 2009 et de 12,3% en 2010.

La présidente-directrice générale d’Aéro Montréal, Mme Suzanne Benoît, a précisé que «la reprise s’est faite en 2011, mais plus doucement que prévu,. Nous sommes sur la bonne voie. Ce sera encore mieux en 2012. L’industrie aéronautique québécoise comptait près de 40 000 emplois, elle devrait atteindre 42 000 emplois en 2012. Les chiffres sont là pour montrer que nous sommes sur la pente ascendante.»

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *