Huit semaines requises pour la réparation des fissures sur les ailes des Airbus A380

 
actualités
Découvrez aussi :

La revue spécialisée FlightGlobal a dévoilé ce  dimanche que la réparation des fissures dans les ailes des super jumbo A380 d'Airbus  nécessiterait huit semaines d'immobilisation si elle était réalisée en une fois.

 

Airbus Super jumbo A380

 

Airbus a380

 

 

 


Un porte-parole de l’avionneur européen a affirmé lundi cette information. «Les opérations de réparations prendront au total 8 semaines, mais il n'y a aucune nécessité d'immobiliser les appareils huit semaines d'affilée. Les compagnies décident du calendrier en fonction de leurs besoins et les réparations peuvent très bien être réalisées au fur et à mesure des opérations de maintenance», a-t-il indiqué.

Airbus et l'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) ont insisté que ces microfissures, découvertes au début de l'année sur la voilure du gros porteur européen  ne présentent aucun danger pour les vols pour le plus gros avion de ligne au monde.

le porte-parole a souligné que la réparation des pièces métalliques sujettes à fissures dans la structure des ailes peut aussi être entreprise à l'occasion des "grandes visites", les entretiens des avions qui sont effectuées après deux, quatre et six ans de vol, ce qui perturbe moins les opérations

"C'est aux clients de décider s'ils veulent mener les réparations en une fois ou en plusieurs étapes, a-t-il ajouté. Ils choisissent ce qui convient le mieux à leur opérations et répond le mieux à leurs besoins".

La firme s'est déjà engagée à supporter les coûts des réparations mais refuse jusqu'à présent de payer des compensations pour immobilisation que demandent certains clients.

Il a confirmé qu'Emirates, le premier opérateur d'A380, avait choisi la réparation en une fois. La compagnie de Dubai a actuellement 21 A380 en service et en a commandé 90 au total. Les autres clients sont en train d'évaluer leurs options, a-t-il ajouté.

Airbus est en train de produire les "pieds de nervure", des pièces métalliques en équerre dans les ailes, pour remplacer les pièces défectueuses, pour les tester et les faire certifier. Le début des réparations chez les clients est prévu au début de 2013.

 L'année prochaine, Airbus commencera à construire les ailes des prochains A380 avec un type d'aluminium qui évitera les fissures, "ce qui veut dire que les appareils livrés à partir de 2014" n'auront plus ce défaut selon le directeur des programmes Tom Williams.

 

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Comments (1)

  1. Nolwenn dit :

    fissures A380
    Le futur de ce gros porteur dépend énormément de la correction de ces fissures qui ont pesé beaucoup sur l’avionneur…
    En fait, l’année en cours ne se présente pas comme la précédente en nombre de commande,
    avec la correction des fissures d’A380, elle pourrait décoller de nouveau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *