Hypermarch: l’appareil supersonique du 21ème siècle verra le jour dans dix ans

 
actualités
Découvrez aussi :

Hypermarch envisage de lancer le descendant du Concorde en 2021

La société Hypermach a annoncé qu’elle envisage de construire, d’ici dix ans le descendant du Concorde . Un projet qui s’élargira sur le plan international.

En effet, il fait presque dix ans depuis le dernier vol du Concorde, aujourd’hui la société Hypermarch, sous la direction de Bernard Rousset et ses associés anglais et américains, lance le projet de la conception d’un nouvel appareil civil supersonique. Le 1er en ce 21ème siècle.

Le Concorde

 

 Le Concorde

« En raccourci, il devrait s’agir de la nouvelle génération de Concorde, sauf que nous désirons nous placer sur un créneau différent en concevant un avion plus abordable, financièrement plus accessible, et donc plus facile à commercialiser» a affirmé M. Rousset.

Cependant ce descendant du Concorde sera en format plus petit avec une capacité maximum de 30 personnes, et en moyenne 10 à 20 places. Ce nouvel appareil sera destiné à une clientèle privée. Il aura une vitesse qui dépasse le Mach 3.

Selon Bernard Rousset, un tel projet ne pourrait être élaboré qu’avec une collaboration internationale, il a souligné également que « schématiquement, il s’agira de la petite fille du premier supersonique européen, deux générations après sa conception. Des verrous technologiques ont été franchis depuis sa création et nous entendons que
notre avion soit largement moins polluant et consomme 90% moins de carburant que les avions actuels. C’est la clé du succès à mon sens. Les briques de technologies nécessaires pour le concevoir sont en effet dispersées partout dans le monde. »

L’avion supersonique Concorde

 

L'avon supersonique Concorde

La société Hypermarch avait annoncé depuis le Salon du Bourget de juin 2011, que le premier avion supersonique de ce style devrait faire son premier vol d’ici l’année 2021. « Symboliquement, nous désirons lancer l’avion du XXIe siècle en 2021. Nous ne souhaitons pas travailler sur un projet abstrait. D’ici cinq ans, nous entendons donc proposer un démonstrateur afin de prouver que notre idée fonctionne. Avant cela, dans trois ans, nous serons en mesure de procéder à une simulation numérique et à des tests en soufflerie» a déclaré Hypermach.

Actuellement Hypermarch espère réunir plusieurs millions d’euros : « Nous ne souhaitons pas réinventer les roues, mais jouer, à l’image des grands fabricants d’avions les chefs d’orchestre en nous entourant de partenaires pour mener à bien notre idée. »

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Comments (1)

  1. Valérie Naelle dit :

    Bonjour, j’ai comme beaucoup une grande admiration cet avion magnifique, une vraie merveille et il me tarde de le revoir un jour voler à travers le monde.
    Merci beaucoup pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *