La classe Business pour les Diables Rouges

 
actualités | aviation

Ce n’est pas la première fois qu’on critique les grosses dépenses de l’équipe nationale alors ce voyage en classe business n’a fait que renforcer la polémique pour ce goût de luxe qu’affiche publiquement Marc Wilmots.

100 000 euros de plus pour passer bon voyage

Afin que les Belges retournent en pleine forme dans leur club jeudi matin, Marc Wilmots a exigé à ce qu’ils voyagent en classe business quitte à dépenser 100 000 euros de plus. Un supplément énorme pour avoir des sièges qui se transforment en lits douillets et pour que les Diables Rouges soient transportés dans le même avion qui les ont emmenés au Brésil durant la Coupe du Monde de 2014.

La classe Business pour les Diables Rouges

100 000 euros de plus pour un voyage de cinq heures

Oui, des sièges qui se transforment en lit coûtent évidemment cher, mais les Diables Rouges en avaient-ils réellement besoin alors que le voyage vers Israël ne dure que cinq heures ? Les photos prises dans l’avion ont démontré que les joueurs étaient très bien installés, mais cela valait-il la peine de dépenser 100 000 euros de plus ?

Soulignons que l’équipe doit disputer ce soir en Israël leur cinquième match de qualification pour l’Euro 2016. Espérons au moins qu’ils remporteront le match.

 

Pourquoi avoir dépensé cette coquette somme ?

Face au bruit que cette dépense « inutile » a suscité, Marc Wilmots tente d’expliquer sa décision. Selon lui, les joueurs avaient besoin de ce luxe afin qu’ils soient rendus en pleine forme à leur club. Le décalage horaire y est aussi pour quelque chose puisque les Diables Rouges ont dû prendre l’avion à 5 heures (4 heures en Belgique) et ont atterri à 9 heures. Cela suffit-il à expliquer cette dépense ?

 

En ce qui concerne les autres joueurs de la sélection européenne, ils ont joué vendredi, samedi et dimanche et ont repris l’entraînement dès lundi. Pour les Belges, ils ne rentreront que jeudi matin, mais dans quel état vu le luxe de leur avion ?

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *