South African Airways : histoire de la compagnie South African Airways

aviation | Compagnies aériennes
Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 11 mai 2016)

Ancienne compagnie nationale en Afrique du Sud, South African Airways est une grande compagnie aérienne créée en 1934 par le gouvernement. Elle est née suite au rachat d’Union Airways, une compagnie privée de l’époque.

Une compagnie en perpétuelle évolution

Airbus A340 de SAA

Airbus A340 de SAA

A ses débuts, la compagnie effectuait d’abord la liaison entre Le Cap, Johannesburg et Durban. A l’international, les vols s’effectuaient en collaboration avec les colonies britanniques de l’Ouganda et du Kenya. Elle desservit ensuite l’Europe vers 1960, puis commença des vols sans escale vers le Royaume-Uni en 1962. Avec la mise en service d’un Boeing 747, elle fut l’une des seules compagnies africaines à effectuer des liaisons vers l’Amérique du Sud en 1971. Elle développa également des lignes reliant l’Afrique à l’Asie.

Durant les années 80, SAA a du faire face à plusieurs problèmes, dont l’obligation de supprimer les vols vers l’Amérique du sud, ou encore les condamnations internationales du régime d’apartheid et les attaques subies par les agences implantées à l’étranger.

Il a fallu attendre la montée au pouvoir de Frederik de Klerk pour voir la situation se dénouer peu à peu, avec de nouvelles liaisons entre l’Afrique et les pays asiatiques.

Une flotte renouvelée régulièrement

Vers la fin de l’année 1990, le London magazine Exective Travel décerna à SAA le titre de la meilleure compagnie africaine. Un an plus tard, la compagnie renouvelle sa flotte par l’acquisition d’un Airbus et d’un Boeing 747-400. C’est à ce même moment qu’elle ouvre les lignes vers le Soudan et l’Egypte, ainsi que la liaison Le cap-Miami.

Vers 1993, la compagnie connaît une forte croissance et assura les vols nationaux en quatre langues (anglais, afrikaans, zoulou et sotho).

En 1997, SAA change de logo et de couleurs, abandonnant le springbok ailé et adopte de nouvelles couleurs nationales et celles du soleil. La carlingue cesse d’afficher les noms SAA et SAL au profit de « South African ». En 1998, la compagnie rétablit les liaisons vers Buenos Aires et São Paulo.

En 2002, SAA acquiert 49% des parts de la compagnie Air Tanzania. Suite à des soucis d’ordre financier, elle dut renoncer à son projet d’achat de quinze Airbus A320. Elle procède à une restructuration totale en 2007 et cessa de desservir de nombreuses villes européennes, dont Paris, Athènes, Madrid et Bruxelles. Ainsi, seules les liaisons vers Munich, Frankfort et Londres sont maintenues. La compagnie a également abandonné des destinations vers plusieurs pays des autres continents.

La compagnie South African Airways

La compagnie South African Airways

En 2015, sa flotte se compose en tout de 53 aéronefs, dont 8 airbus A319-132, 12 airbus A320-232, 6 Airbus A330-200 6, 8 Airbus A340-300, 9 Airbus A340-600, 8 Boeing 737 (flotte Cargo).

Liaisons et partenariats

En 2013, SAA dessert plusieurs pays africains (Tanzanie, Cameroun, Sénégal, Bénin..), l’Allemagne, Hongkong, le Royaume-Uni, Maurice, l’Inde, les Etats-Unis, l’Australie, la chine et le Brésil. Depuis 2006, SAA est membre de Star Alliance et a signé de nombreux accords de partage de codes avec Air France, Air India, Air Seychelles, Air Mauritius, JetBlue Airways, Emirates Airlines,

Linhas Aéreas de Moçambique (LAM), Qantas, Mango, Virgin Atlantic Airways, South African Express Airways et South African Airlink.

Category : aviation, Compagnies aériennes

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *