La navette spatiale américaine sans pilote, X-37B se pose après une mission de 469 jours

 
actualités
Découvrez aussi :

L’avion spatial sans pilote américain X-37B se pose en Californie après 469 jours de vol sur orbite

Lors d’un communique publié sur son site, l’US Air Force a annoncé qu’un avion spatial sans pilote baptisé X-37B vient d’achever un vol d’essai de 469 jours sur orbite et s'est posé ce week-end en Californie.

En fait, selon l’US Air Force « le X-37B, une sorte de navette spatiale en miniature de cinq tonnes mesurant 8,4 mètres de long avec une envergure de 4,57 mètres, a atterri samedi à la base aérienne de Vandenberg en Californie ».

La mission du X-37B a commencé en mars 2011 à partir du Cap Canaveral en Floride au sud-est des Etats-Unis. Il y avait à bord plusieurs équipements qui sont classés secret ce qui a laissé plusieurs interrogations, particulièrement dans la presse américaine sur les buts réels de cette opération.

X-37B se pose en Californie après 469 jours de vol sur orbite

 

X-37B se pose en Californie après 469 jours de vol sur orbite

 

 

Ce n’est d’ailleurs pas le premier vol en son genre. En 2010, un
appareil spatial avait réalisé un périple en 2010 durant 7 mois avant de
se poser sur la base de Vandenberg.

L’US Air Force a ajouté dans son communiqué que cet avion « permet de
poursuivre la recherche et les tests de technologies spatiales sur
orbite pour faire revenir en toute sécurité sur la Terre les résultats
d'expériences ».

Le lieutenant-colonel Tom McIntyre, le responsable du programme a
déclaré qu’ « avec la fin de la navette, le X-37B OTV offre une capacité
unique de développement de technologies spatiales »
. Il a ajouté
également que le fait que cet avion spatial soit sans pilote « permet à
l'US Air Force de tester de nouvelles technologies sans les risques
présents avec les autres programmes ».

M. McIntyre a cité quelques programmes testés avec cet appareil : « le
système de protection thermique avancé et de production d'énergie
solaire ainsi qu'une gamme de techniques visant à améliorer la sûreté du
vol spatial ».

Il a souligné que l’un des objectifs de cette mission est de vérifier
jusqu’où un vol orbital peut être poussé, « Cet avion spatial a été
conçu pour une mission d'une durée de 270 jours environ. Nous savions à
partir d'une évaluation faite avant le vol avec des données de la
première mission de l'OTV-1 que nous pouvions rester sur orbite plus
longtemps"
, a-t-il avoué.

Le projet X-37B a été lancé en 1999 par  la Nasa et il a été transféré
en 2004 à l'agence de recherche du Pentagone, puis à un bureau de
l'armée de l'Air qui opère sous le sceau du secret.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *