L’aviation d’affaire au Côte d’Azur, plus d’un milliard d’euros de rentabilité

 
actualités
Découvrez aussi :

Côte d’Azur, l’aviation d'affaire agit énormément sur l’économie de la région

La semaine dernière, s’est déroulé le Cannes Air show, où plus de 150 professionnels du secteur se sont retrouvés à l'aéroport de Cannes-Mandelieu.

Tout au long de 3 jours, des écoles de pilotage, des sociétés d'entretien, équipementiers, grands constructeurs français et internationaux… se sont donnés rendez-vous à cette 6ème édition de ce salon qui a même proposé un marché pour la vente et l’achat du jet!

  Cannes Airshow

   

  Cannes Airshow

 

En effet, la région de la Côte d’Azur est connue pour son important trafic aérien, surtout privé et d’affaire. De point de vue écologique, ce n’est certainement pas écologique, mais cela est sans doute rentable. Avec ses deux plateformes de Nice et de Mandelieu, les aéroports de la région font 10 000 rotations des vols d’affaires en moins de l’aéroport Bourget parisien.

En 2011, on compte déjà 40.000 avions d'affaires qui ont atterri sur le tarmac azuréen, rajoutons quelques 14 000 mouvements d'hélicoptères ainsi que 45.000 vols des avions légers.

La plateforme mandolocienne, compte au minimum 40 entreprises qui assurent environ  270 emplois. En 2011, ces entreprises ont pu dégagés 84 millions d'euros de retombées directes ainsi qu’introduire 238 millions de plus dans l'économie locale.

En fait, les personnes qui débarquent en jet privé sont généralement des visiteurs de haut de gamme. Ils sont capables de dépenser jusqu’à 8 fois plus qu’un touriste ordinaire. On compte déjà 1600 euros de dépenses par jour.

Cependant, cette plateforme ne représente que 25% du business de l’aviation d’affaire dans la région.

La plateforme de Nice est encore plus grande et peut accueillir les avions de plus de 22 tonnes. D’où la région des Alpes Maritimes profite de plus d’un milliards d’euro en provenance du secteur de l’aviation d'affaires.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *