L’avion du Prince héritier d’Espagne dut atterrir en urgence

 
actualités | aviation | Aviation militaire

C’est la deuxième fois en moins de trois mois que l’Airbus A-310 de l’armée espagnole rencontre un problème technique et à chaque fois, le Prince héritier est concerné.

A310

En effet, le 25 novembre 2013, l’avion du Prince d’Espagne, Felipe de Borbon, refuse de décoller alors que ce dernier était attendu pour une visite officielle au Brésil. Résultat : il a dû annuler son voyage étant donné que le second avion de la famille royale lui aussi était en panne ce jour-là.
Un autre incident concernant toujours l’Airbus A-310 s’est reproduit le 26 janvier dernier, mais cette fois-ci, le Prince était déjà à bord. On a tout de même pu éviter le pire, car les pilotes militaires chargés de conduire l’engin ont réagi rapidement dès que le problème est survenu.
Ce jour-là, le Prince devait se rendre à Honduras pour assister à l’investiture de Juan Orlando Hernandez. Jusqu’à Saint Dominique en République dominicaine, où l’avion a fait une brève escale technique, rien n’a été détecté. L’avion a donc pu reprendre la route en espérant arriver à bon port, mais le sort en a jugé autrement.
En effet, après seulement 20 minutes de vol au-dessus de l’océan atlantique, les voyants lumineux d’alerte se sont subitement allumés pour avertir d’un problème au niveau de l’huile moteur. Les pilotes ont donc fait immédiatement demi-tour vers Saint Dominique pour éviter une surchauffe du réacteur qui aurait indubitablement entraînée un incendie.
Arrivé à Saint Dominique, l’avion a été réparé, mais il aura fallu 9 longues heures de diagnostic et réparations avant que le Prince ne pût de nouveau rejoindre sa destination première.

Category : actualités, aviation, Aviation militaire

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *