Le 51è salon du Bourget bat le record de fréquentation

actualités | Meeting aérien
(Mis à jour le: 2 juillet 2015)

Cette 51ème édition du salon du Bourget a enregistré un nombre record de visiteurs. Ce nombre atteignant 351 000 est accru de 11%, avec environ 130 milliards de dollars de commandes. Cet événement est l’un des plus attendus dans le monde entier et a confirmé une fois encore que l’industrie de l’aéronautique va bien.

Le 51è salon du Bourget bat le record de fréquentationEmeric d’Arcimoles, qui représente le Gifas, société d’aéronautique en France, a indiqué qu’il s’agit là d’un nouveau record. Au cours de l’édition de l’année précédente qui a réuni professionnels et particuliers, on a recensé 315 000 visiteurs. Ce qui fait que cette fois-ci, il y a eu 36 000 de plus. Parmi les visiteurs, le grand public a répondu présent, représentant presque deux tiers du total des entrées. On a pu assister à l’envol des avions les plus performants, sans oublier les modèles classiques, dont le fameux DC-3 qui arbore les couleurs du drapeau français.

Un spectacle exceptionnel

A l’aéroport du Bourget, petits et grands ont eu la chance d’admirer l’authentique Rafale qui a fait au public le plaisir de réaliser des acrobaties. Cet aéronef est un avion de combat qui a déjà été consacré lors des trois contrats d’export cette année. D’autre part, il y a eu les fameux airbus A380 et A350, aussi agiles que surprenants, même s’il s’agit d’avions long courrier. L’avion de transport militaire A400M a également fait partie des participant, même si récemment on a enregistré un crash d’un de ces modèles à Séville, faisant 4 morts, il y a un peu plus d’un mois. De son côté, le « Dreamliner » a eu un réel succès avec une vidéo qui montrait un décollage à la verticale impressionnant, a cours des journées dédiées aux professionnels.

Lire aussi : Atterrissage raté d’un Airbus A320 d’Air Canada

Record également au niveau commercial

Airbus et Boeing ont fait état de plus de 100 milliards de dollars de commandes. Au niveau des commandes fermes, la société à Seattle (comptant 145 appareils, soit 18,6 milliards de dollars) a dépassé les performances industrielles de son concurrent européen (124 appareils et 16,3 milliards de dollars). Si l’on se réfère à la fois aux intentions d’achats et aux options, Airbus (avec 421 appareils et 57 milliards de dollars devance largement  la compagnie Boeing (331 avions et 50,2 milliards de dollars). En 2013, on observait chez Airbus un total de 39,3 milliards de dollars de commandes fermes, alors que celles de Boeing ne dépassaient pas 38 milliards.

Le Bourget a aussi réitéré sa vocation spatiale, Airbus ayant annoncé la commande de 900 satellites de petite taille pour la constellation OneWeb de Greg Wyler (USA).  Le but est de fournir l’accès internet à prix accessibles au plus grand nombre, partout dans le monde. Selon François Auque, numéro 1 de la filiale espace d’Airbus Defence and Space, c’est le début d’un tout autre chapitre dans l’histoire spatiale. Tout cela  se tient à quelques mois COP 21, la conférence sur le climat. En outre, le Bourget a insisté sur le plan environnemental en dévoilant des initiatives visant à lutter contre l’émission de gaz à effet de serre.

Category : actualités, Meeting aérien

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *