Lockheed Constellation : Histoire du Constellation

Constructeurs aéronautiques

Le Lockheed Constellation

Le Lockheed Constellation (« Connie ») était un avion de ligne à hélice conçu et  développé par la société américaine Lockheed Corporation en 1943. Le Constellation était le premier vrai succès commercial d’un avion de ligne équipé d’une cabine pressurisée.  Avec son fuselage à la forme de dauphin et son triple empennage vertical,  il a été mondialement reconnu pour sa grâce et ses performances.

Le Constellation a été utilisé comme un avion de ligne civil et comme avion de transport militaire. Il était l’avion présidentiel pour le président américain Dwight D. Eisenhower.

  Lockheed Constellation

 

 Lockheed Constellation

Un total de 856 avions a été produit depuis sa première version le C-69 jusqu’au L-1649 Starliner.  57 ans plus tard, il ne reste que 5 exemplaires en état de vol dans le monde. Ils sont la mémoire vivante de ce qui est considéré comme le plus remarquable, le plus fin et le plus beau des avions de ligne à hélices  jamais construit.

Histoire du Lockheed Constellation

Le projet du Constellation est né  en juin 1939, sous l’impulsion de Howard Hughes et Jack Frye, les principaux responsables de la compagnie  Transcontinental & Western Airlines  (TWA), qui ont demandé à Lockheed de construire un grand quadrimoteur de transport commercial long courrier capable de voler à 450 k/h à 6000 m d’altitude avec une charge payante de 3000 kgs et doté d’un rayon d’action de 5500 km.

Le Constellation a été conçu par le chef dessinateur de Lockheed, Clarence L. Kelly Johnson qui a  également développé les avions commerciaux à grand succès tels que les bimoteurs Electra et Lodestar.

Lockheed Constellation de PNA

Lockheed Constellation de PNA

En raison de l’entrée en guerre des États-Unis, le projet prit du retard et le premier  prototype de l’appareil, caractérisé par quatre moteurs Wright de 2 200 ch, un fuselage à l’aérodynamique parfaitement étudiée, un empennage tridérive et un train d’atterrissage tricycle à la configuration moderne, a effectué son premier vol en janvier 1943.

En décembre 1945, le premier Constellation livré à TWA accomplit un vol  de démonstration en reliant Washington à Paris, via Gander et Shannon (Irlande), puis, en février 1946, un deuxième exemplaire, baptisé Star of Paris, entreprit la première liaison commerciale  régulière entre New York et la capitale française.

Versions du Lockheed Constellation

L-049 (C-69)

La première variante commerciale du Constellation, le L-049 était rebaptisée C-69 par l’United States Army Air Force (USAAF) qui en commanda 180 appareils. Le prototype du C-69 effectua son premier vol le 9 janvier 1943. Au début de 1945, le C-69 était à la fois utilisé  incorporé dans le transport aérien militaire américain et était piloté par des équipages de la PAA et de la TWA sur des trajets reliant les États-Unis à l’Europe. Les hostilités tirant à leurs fins, seulement 15 C-69s ont été livrés et la commande militaire a été réduite à 73 appareils.

L-649

Eastern Airlines était le seul client du L-649. Cette version a été rapidement éclipsée par l’introduction du L-749. L’augmentation du poids maximum au décollage, la capacité supérieure, la puissance accrue et le meilleur rayon d’action  faisaient du L-749 un avion beaucoup plus attractif pour les compagnies aériennes.

 Connie

 Connie

L-1049

Le Super Constellation L-1049 effectua son premier vol en juillet 1951 et incorporait des améliorations considérables. Le développement constant des moteurs  » turbo-compound  » offrait 3’250 chevaux grâce aux 3 turbines PRT (Power Recovery Turbines) de chaque moteur qui permettaient la récupération de l’énergie dégagée par les gaz d’échappement. Cette énergie était alors transmise à l’arrière du vilebrequin au travers d’un engrenage couplé. Cette turbine produisait une augmentation de 20 % de la puissance des moteurs.

Le changement le plus remarquable vis-à-vis le  L-749 est la longueur du fuselage, étendu de 6 mètres par l’insertion de 2 segments, l’un à l’avant de l’aile, l’autre à l’arrière. Les hublots furent remplacés par des fenêtres carrées sur les Super Constellation civils. Le cabine de pilotage comportait également de nombreuses améliorations, un confort accru et une meilleure visibilité extérieure.

Les Super Constellation ont été utilisés par de nombreuses compagnies aériennes telle que  TWA, Pan Am, Air France, BOAC (ex-British Airways), Ibéria, KLM, Lufthansa, Air Portugal, NorthwestAir Canada, Air India et Qantas et bien d’autres.

La dernière version des Constellations construite était le L-1649 Starliner. Impulsé par les exigences de TWA pour un avion très long courrier destiné à contrer le Douglas DC-7C, le Starliner a été crée par l’assemblage du fuselage du L-1049G et d’une voilure avancée offrant une capacité transocéanique et de meilleures performances. Les Starliners ont été très vite devancés par l’arrivée des avions à réaction.

Lockheed ne produisit que 44 appareils de ce type. Le Starliner, dont le développement a coûté 60 millions de dollars de l’époque, fût la seule variante non rentable de Lockheed.

 

Category : Constructeurs aéronautiques

A propos de l'auteur ()

Comments (1)

  1. Jacques dit :

    Connie
    Connie était très apprécié par les pilotes américains de l’époque, ses performances et son élégance en vol, ont fait de cet avion l’appareil favorite des pilotes!
    C’est un avion qui présente le luxe des voyages dans les années 1940 et 1950!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *