Le WT10 en kit : la vente est lancée ?

 
actualités

Le WT10 est un quadriplace qu’Aerospool propose de vendre en kit. Il a été dévoilé au public à Friedrichshafen en 2013, mais sa version kit a été dévoilée au Salon Aero par Finesse Max, actuel représentant français du constructeur slovaque. Suite à cette présentation, les premières commandes ont été enregistrées et les clients seront livrés à l’automne prochain.

 

Le WT10 en kit la vente est lancee

 

Pourquoi une vente en kit ?

En 2010, les constructeurs du WT10 ont pensé adapter le quadriplace à la réglementation relative au LSA (Light sport aircraft) comme promis par l’EASA. La procédure s’était toutefois élevée à un montant exorbitant qu’ils ont préféré se tourner vers d’autres options : la vente en kit. Grâce à cette solution, ils peuvent espérer gagner une marge plus satisfaisante, mais elle inclut aussi que l’acheteur devienne monteur-bricoleur. Aerospool a néanmoins choisi cette option à la perte.
Pour que l’option kit puisse être adoptée légalement, Aerospool a choisi de s’associer à Finesse Max pour faciliter le côté administratif de l’opération. Au mois de février dernier, son représentant français a ainsi déposé le dossier d’éligibilité auprès de la DGAC pour le classement du WT10 en CNSK.

 

Les premiers kits livrés en automne

Aerospool a déjà reçu des commandes pour le WT10 en CNSK et les premiers kirs devraient être livrés en automne prochain. Les kits proposés sont assemblés à 30 % tandis que les 70 % restants reviennent à l’acheteur. Ces 70 % équivalent à environ 1 000 heures de travail, mais le constructeur travaille pour que ce temps d’assemblage soit réduit à deux semaines.
Si les 30 % incluent les ailes fermées et le longeron collé, le constructeur est autorisé à monter à 49 % et inclure ainsi la peinture et tout ce que la DGAC pourrait permettre d’autres. Les négociations sont toutefois en cours puisque Finesse Max demande aussi à pouvoir assister techniquement leurs acheteurs durant le montage de l’appareil afin de leur fournir un kit plus avancé.

 

Le WT10 face à la concurrence

Au décollage, le WT10 pèse 850 kg ce qui ne lui permet pas d’être classé ULM. Il offre néanmoins une charge utile de 340 kg avec les pleins c’est-à-dire à 108 litres. Grpace à son moteur Rotax 914 et une hélice hydraulique MT Propeller, il atteint 75 % de sa vitesse de croisière à 135 kt pour une consommation de 22 l/h. Il dispose donc de cinq heures d’autonomie et peut franchir une distance de 660 NM.
Avec de telles performances, le WT10 rivalise sans problèmes avec le DR400/180, le Cirrus SR20, le Tecnam P2010 et le Cessna 172S. Sa charge utile est même supérieure à celle de Cirrus et de Cessna et en matière de consommation ; le WT10 dépasse tous ses concurrents.

 

Un prix compétitif

Sans les accessoires, moteur, hélice, avionique et la peinture, le kit sera vendu à 98 985 € (HT) et en version complète, le prix grimpera à 163 000 € (HT).

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *