Les avions supersoniques : de retour ?

 
actualités | aviation
Découvrez aussi :

On dirait bien que oui, car la Reaction Engines Limited a relancé la technologie et est en train de mettre au point un avion supersonique du nom de Skylon.

Skylon

Skylon

Il ne s’agit aucunement d’un robot de science-fiction, mais bien d’un avion supersonique destiné à embarquer quelques 300 000 passagers à son bord. Il fera donc renaître les avions Concorde qui ont été arrêtés il y a bientôt 11 ans.
Rappelons que Skylon a été inspiré du projet HOTOL qui date de l’année 1990. Ce projet met en scène un avion spatial sans pilote.
Pour le cas de Skylon, un moteur Sabre lui a été doté, mais pour vraiment se démarquer des autres, les chercheurs de la Reaction Engines Limited ont concocté pour lui une technologie vraiment innovante appelée pré-refroidisseur.
C’est notamment grâce à elle que le Skylon pourra fonctionner. En gros, le pré-refroidisseur consiste à refroidir le plus rapidement possible l’air qui entre dans le moteur Sabre pour lancer l’engin à plein régime et ce, sur une longue distance. Si l’on chiffre un peu cette technique, on dira qu’il faut refroidir l’air jusqu’à 1 000°C le temps d’un centième de seconde. Puis si on regarde plus loin, le Skylon pourra alors atteindre une vitesse de Mach 5 c’est-à-dire 5 fois plus rapide que la vitesse du son elle-même. N’est-ce pas génial ?
Lorsque l’avion sera opérationnel, il ne nous faudra que 4h pour aller aux USA ou en Australie. Voilà un engin capable de rapprocher le monde.
Pour faire fonctionner le système de refroidissement, le système sera équipé de tubes très fins remplis d’hélium condensé qui aura pour but d’extraire la chaleur de l’air jusqu’à faire retomber la température à -150°C. Une fois entré dans le moteur, l’air refroidit sera sous l’influence d’une technologie l’empêchant de se transformer en gel ce qui donnera à l’avion une propulsion sans pareil.
Le Skylon ne sera toutefois opérationnel qu’à l’aube de l’année 2020, mais déjà on fonde de grands espoirs sur lui. Il fera environ 84m de long, 6,5m de diamètre pour une envergure de 25m. Contrairement aux avions spatiaux dans son genre, sa gestion sera confiée à des entreprises commerciales et non à des organismes gouvernementaux.
Vivement l’année 2020 !

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *