Les problèmes repérés sur les ailes de l’A350 abaissent le taux d’action d’EADS

 
actualités
Découvrez aussi :

EADS voit son action baissé suite aux problèmes de l’A350

Des problèmes ont été aperçus sur les ailes du long-courrier Airbus A350, ce qui a causé une réduction de l’action d’EADS.

Selon les analystes, ces problèmes ont pris beaucoup de temps que prévue pour être résolu.

En effet, Didier Evrard, le directeur responsable du programme A350, a annoncé un retard d'un mois des livraisons suite aux problèmes avec le robot qui percera les ailes de l'avion.

 
Airbus A350

 

Airbus A350

 

Selon un analyste d’UBS, "l'assemblage final de l'A350 progresse bien,
mais il y a des problèmes dans le perçage de trous dans les ailes, qui
prend plus longtemps que prévu. Il n'est pas possible de quantifier
l'impact de ces retards, mais nous estimons qu'ils sont bien intégrés
dans notre scénario de base – à savoir un retard d'un an et un
dépassement de coût d'un milliard d'euros (1,25 euro par action)".

Cependant Gunter Butschek, le numéro deux de l’avionneur a assuré qu’il
n’y aura pas des retards dans les livraisons des A350. "Je dirais
qu'avec l'A350 nous avons fait de grands progrès. Nous avons livré 
comme promis à la ligne d'assemblage final. Le calendrier global de nos
engagements est toujours tenable, mais présente un défi"
, a-t-il
affirmé.

Suite à ses problèmes de l’A350, le consortium a vu ses actions baissé
de 4,7%, après une hausse de 16,9% enregistrée depuis le début de
l'année.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *