Les professionnels de l’aéronautique s’inquiètent de l’utilisation du matériau composite

 
actualités
Découvrez aussi :

L’utilisation des matériau composite inquiète les professionnels du secteur

Depuis les milieux des années 1980, les constructeurs aéronautiques ont commencé à utiliser les matériaux composites lors de la fabrication des avions. Mais en 2011, Boeing a décidé de construire un avion majoritairement avec le matériau composite avec son Boeing 787, suivi par Airbus avec son A350.

Cette technologie utilisée sur les grands avions, a éveillé l’inquiétude des spécialistes et des analystes du secteur, particulièrement que certains estiment que la connaissance de cette technologie reste faible.

Boeing 787 construit avec matériau composite

boeing 787

Les autorités de l’aviation civile en Europe et aux Etats-Unis ont commencé à chercher des solutions et des mesures pour assurer la sécurité liée à ce composite. D’autre part, GAO, Government
Accountability Office a publié l’année dernière des contraintes par rapport à cette technologie.

La plus grande crainte du GAO est le manque d’information liée à l’utilisation du matériau composite sur les avions, « les dommages liés à des impact sur les structures composites peuvent être difficilement visible, voire même invisible. Par rapport à une structure métallique, la tâche du mécanicien en charge de détecter des dommages est donc plus compliquée. Faire une réparation est aussi un sujet d’inquiétude car la réparation du composite est davantage sujette à l’erreur humaine qu’une réparation sur du métal, puisque la qualité de la réparation composite est dépendante de la procédure utilisée ».

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *