MH 370 : aucun débris retrouvé à La Réunion

 
actualités | aviation

Cela fait maintenant une semaine que des recherches sont entreprises à La Réunion suite à la découverte d’un morceau d’aile d’avion que la Malaisie pense appartenir au MH 370. Malheureusement, les fouilles entreprises n’ont pas donné les résultats escomptés, puisque tous les objets que les patrouilles ont découvert n’appartiennent pas à des avions.

 Boeing 777 vol MH 370 de la Malaysia Airlines

Une force de recherche énorme

Depuis que ce débris d’avion a été découvert à La Réunion, le gouvernement Malaisien a demandé à ce que des recherches plus approfondies soient menées. Ainsi, une force énorme a été déployée pour essayer de retrouver le vol MH 370 disparu depuis maintenant un an et demi. Parmi les patrouilleurs, on peut citer :

  • Le Casa : l’avion militaire chargé des recherches au-dessus de l’océan indien qui a bien repéré des objets. Cette unité est rattachée au détachement militaire 181 à Sainte-Marie située au nord de l’île
  • Des hélicoptères dont le Panther de la marine nationale qui a mené l’investigation concernant ces objets repérés et a fini par déduire qu’ils ne provenaient nullement d’un avion
  • Les vedettes de l’armée et de la gendarmerie
  • 70 policiers et gendarmes qui ont entrepris des fouilles pédestres

De nombreuses heures de recherches

Chaque corps de recherche a mené des fouilles pendant des heures durant, mais en vain, le MH 370 reste introuvable. En seulement trois jours, de vendredi à dimanche, le Casa a réalisé un total de 8 h 30 de vol durant laquelle il a ratissé l’ensemble de la zone de surveillance. En ce qui concerne les hélicoptères de l’armée et de la gendarmerie, ils ont volé pendant 3 h 30 contre 6 h 30 de navigation pour leurs vedettes. Ces corps ont dépêché 35 personnes pour la recherche. Quant aux policiers et gendarmes chargés des fouilles pédestres, ils ont mené leurs recherches pendants 40 heures sur le rivage nord-est reliant Saint-Denis à Saint-Benoît. Ils ont été divisés en groupe de quatre ou cinq personnes.

Des recherches d’une semaine

Jeudi avant les recherches, le Préfet de La Réunion a déjà annoncé que les recherches se poursuivraient pendant une semaine. Outre les policiers et les gendarmes, des associations de protection de la nature ont participé bénévolement aux fouilles du littoral oriental de l’île suite à la demande de la commune de Saint-André, là où on a retrouvé le fragment d’aile : un flaperon qui aurait appartenu au vol MH 370. Rappelons que cet appareil, un Boeing 777 avait à son bord 239 personnes et qu’il a disparu le 8 mars 2014 alors qu’il devait assurer la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin.

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *