Miraculé après 22heures retourne remercier l’équipage du Falcon 23F à Lann-Bihoué

 
actualités
Découvrez aussi :

Un miraculé revient remercier l’équipage d’un Falcon 23F de Lann-Bihoué

Un ancien directeur commercial âgé de 63 ans, a tenu a remercié l’équipage d’un 23F de la base aéronautique de Lann-Bihoué après l’avoir sauvé la vie le 30 aout dernier.

En effet, l’homme, Vivian Richer, était entrain de surfer avec sa planche à voile lorsque son wishbone se brise et il perd sa voile au large du Cap d’Agde, à 15 km de la côte. Il a passé 22heures accroché à sa planche jusqu’à ce que les secours aient réussi à le retrouver.

 
Le miraculé avec l'équipage du Falcon 23F

 

   Le miraculé avec l'équipage du Falcon 23F

 

«Je veux leur dire merci, car ils m'ont sauvé la vie», a souligné le miraculé.

M.
Richer a indiqué que lors de l’accident, il a essayé de toutes les
manières de rester en vie  «mais quand j'ai vu la nuit tomber, j'ai
commencé à douter».

Il était vêtu d'une combinaison shorty et d'un
short long, afin de paraitre plus jeune, une coquetterie qui va lui
sauver la vie ensuite. «J'ai eu l'idée de l'enlever, et de m'en servir
pour garder ma nuque et mon crâne au chaud et éviter une trop grosse
déperdition de chaleur. Car sinon, je savais que j'étais foutu»
a-t-il
relaté.

Les secours, alerté de la perte de l’homme, ont du déployé tous les moyens mais en vain, il était introuvable.

Entre
temps, M. Richer était entrain de se battre pour sa survie, il a
souligné que «l'instinct de survie prend le pas sur l'esprit. Face à des
déferlantes, je suis passé plus d'une fois sous ma planche. Mais,
chaque fois, je suis remonté aussitôt. J'ai pensé me suicider, je n'en
ai pas eu laforce. Ensuite, j'ai commencé à me laisser endormir, pour
partir doucement».

Heureusement que le Falcon 23F est arrivé à temps
avec à bord, 5 hommes de garde qui essayaient de fouiller la zone à
l'œil nu, d'une altitude de 500 pieds.

L’un des hommes, Nicollas José
a indiqué qu’il a «vu une petite tache verte, qu'on avait ratée sur un
précédent balayage»
. C’est là que le naufragé a été identifié.

Les
membres de l’équipage de la 23F ont affiché une grande fierté et un
bonheur que l’homme était encore en vie et qu’ils ont réussi à le
sauver.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *