Boeing : la production du 737 MAX sera suspendue à partir de janvier

 
actualités |
(Mis à jour le: 16 janvier 2020)

A ce jour, le modèle vedette de Boeing, le 737 MAX, a à son actif deux accidents avec un bilan lourd : 346 morts. C’est pour cette raison, sans doute que les autorités aériennes ne rendent pas au groupe d’aviation américaine l’autorisation de vol pour cet avion. De ce fait, le constructeur aéronautique ne trouve pas d’autre issu à part suspendre temporairement la production de ce modèle à partir de janvier.

Une suspension temporaire d’après le constructeur aéronautique

Le porte-parole de Boeing a bien souligné qu’il s’agissait d’une suspension temporaire qui affecte la production des 737 MAX et que le constructeur allait prioriser la fabrication des autres modèles. On n’a pas précisé la durée de cet arrêt, mais la structure a bien pris conscience de l’impact de cette décision sur le plan financier. Elle rassure tout de même ses employés qu’il n’y aura pas de licenciement.

Il est tout de même évident que ce géant de la construction aéronautique sera obligé de revoir la réorganisation de ses effectifs. Dans un communiqué de presse, il a déjà évoqué qu’une partie du personnel assurera la continuité des projets liés au 737 MAX tandis qu’une autre sera affecté sur des sites de la région. Pourtant, jusqu’ici, le syndicat des machinistes et des ouvriers de l’aérospatiale commente n’avoir reçu aucun avertissement sur ce potentiel transfert. Ce sera plus les sous-traitants qui seront touchés par cette décision.

Suspension de la production du Boeing 737 MAX

Quelles sont les conséquences de l’arrêt de production Boeing 737 MAX ?

Difficile d’en dire plus sur l’avenir du 737 MAX

C’est suite à un conseil d’administration que ce constructeur d’avions a décidé d’arrêter de façon temporaire la production du 737 MAX. Dans un premier temps, on n’a même pas pensé à la suspension, mais à la réduction de la production dans son usine de Renton, à proximité de Seattle. D’après le porte-parole, plusieurs raisons ont été mises sur la table. On cite entre autres l’incertitude sur le calendrier de production, les accords afférant à la formation des pilotes à l’échelle mondiale et surtout les conditions de remise en service de l’appareil.

Boeing compte bien arrêter la production d’ici janvier, mais c’est la production qui s’arrête. Le projet d’amélioration de l’appareil est toujours en cours et il souligne d’ailleurs que la remise en service du 737 MAX en toute sécurité est son objectif principal. Dans certaines critiques, on évoque en effet la concurrence qu’il y a entre le 737 MAX et son rival européen Airbus et le A320neo. Boeing prend bien conscience qu’il ne sera pas facile de remettre en route la production, car il y a d’un côté l’approbation de la remise en service de l’avion et de l’autre les exigences de formation.

Les supposées causes des accidents produits par le 737 MAX

A la suite de l’immobilisation de toute la flotte, le géant de la construction aéronautique a bien mis en exécution son plan sur la réduction de production. On voyait sortir 42 appareils au lieu de 52 sur le mois. Il ne pensait pas que cette immobilisation ne durerait que quelques mois, ce qui n’était pas le cas, car les 737 MAX étaient toujours au sol au bout de neuf mois. Cette situation n’était pas facile pour Boeing.

Si aujourd’hui, ce géant de la construction aéronautique travaille encore sur le projet, c’est qu’un élément de l’avion est remis en cause. C’est semble-t-il le système anti-décrochage MCAS qui aurait provoqué les deux accidents. Le 737 MAX qui a fait le premier accident appartient à la compagnie Ethiopian Airlines. Il a fait plus de 150 morts et le second accident a même fait plus : 189 morts. Le second appareil concerné est celui de la compagnie indonésienne Lion Air.

 

Tags:

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *