Disparition d’Emiliano Sala : des débris de l’avion retrouvés

actualités
(Mis à jour le: 5 février 2019)

Disparu en mer le lundi 21 janvier dernier, Emiliano Sala a laissé un grand vide dans le monde du football. Jouer Argentin prometteur et seulement âgé de 28 ans, il avait une belle carrière devant lui, mais le destin en a décidé autrement. L’avion qui le transportait vers sa nouvelle équipe a disparu des radars et le corps du footballeur reste introuvable jusqu’ici. Les recherches se poursuivent néanmoins et une nouvelle piste semble avoir été découverte …

Les dernières heures d’Emiliano Sala

Emiliano Sala était avant-centre dans le FC Nantes en Ligue 1. C’était un bon joueur que son entraîneur ne voulait pas perdre, mais le joueur a toutefois accepté d’être transféré dans l’équipe de Cardiff City où il devait jouer en Premier League. Le déroulement de son transfert a connu de nombreuses péripéties, mais finalement, tout s’est bien passé.

Le week-end précédent sa disparition, il est revenu à Nantes pour faire ses au-revoir à ses anciens co-équipiers et au terrain qui l’a vu évoluer. Dans la matinée du lundi 21 janvier, il se rendait une dernière fois sur le terrain de la Jonelière pour prendre ses dernières affaires. Il était alors accompagné de ses anciens coéquipiers du club canari et de son staff. Après une dernière photo de groupe, il se rend à l’aéroport, accompagné de Nicolas Pallois, un de ses amis du club. Il aurait confié à ce dernier ses craintes sur le vol qu’il s’apprêtait à prendre, car c’était le même appareil qui l’a déjà conduit à Cardiff une semaine auparavant.

Il finit toutefois par monter à bord de l’avion de tourisme, appelle sa mère avant le décollage pour disparaître, près d’une heure plus tard au nord de l’île de Guernesey.

Les circonstances de l’accident

L’avion, un monomoteur Piper PA-46 Malibu a décollé à Nantes à 20h15. A 21h23, le contrôle aérien de l’île de Guernesey située dans la Manche signale qu’un avion Piper Malibu a disparu des radars. L’appareil avait deux personnes à son bord dont le pilote et Emiliano Sala.

Avant cette disparition, le contrôle aérien a précisé que l’appareil volait à 5 000 pieds et qu’il a demandé à descendre pour atteindre les 2 300 pieds. Il a ensuite disparu des radars. Très vite, des recherches sont lancées au large d’Aurigny, mais elles n’ont pas pu continuer à cause du mauvais temps. Elles ont ensuite été reprises, mais jusqu’à aujourd’hui, soit plus d’une dizaine de jours plus tard, l’épave reste introuvable ainsi que ses passagers.

Des débris de l’avion retrouvés sur la plage de Surtainville

Piper PA-46

Depuis la disparition du footballeur, les recherches continuent et sa famille a même lancé des recherches privées pour plus de chances. Après plusieurs jours de silence, le BEA (Bureau d’enquêtes et analyses) annonce, lundi 28 janvier qu’une partie d’un coussin de siège a été retrouvée sur une plage française, à Surtainville dans la Manche. Un deuxième coussin a ensuite été retrouvé dans la même zone.

Ces débris ont été analysés très vite et il semblerait bien qu’ils appartiennent à l’avion disparu.

Face à ce rebondissement et cette nouvelle piste, des recherches sous-marines au niveau de cette zone seront lancées dès ce week-end. L’équipe du BEA et l’équipe de recherche engagée par la famille collaboreront pour mettre toutes les chances de leurs côtés.

Des recherches plus poussées

Maintenant qu’une nouvelle zone de recherche a été délimitée, les équipes de recherches utiliseront toutes les technologies à leur disposition pour retrouver l’appareil. Dans les détails :

  • Les recherches dureront trois jours et commenceront à la fin du week-end
  • Les équipes utiliseront l’équipement sonar à balayage latéral pour essayer de localiser l’épave dans les fonds marins
  • Un véhicule télécommandé (un ROV) sera utilisé pour examiner visuellement l’épave si on la retrouve

Les équipes de recherche ont tenu à préciser que leur rôle se limite à trouver l’épave pour connaître les causes de l’accident et non pas à trouver le responsable du crash.

On sait également que pour l’heure, la France n’a pas encore déclaré son intention d’ouvrir, à son tour, des recherches. Les raisons : les victimes se trouvaient à bord d’un appareil américain, ledit appareil a disparu dans les eaux britanniques et les victimes ne sont pas de nationalité française. Mais puisque les débris ont été retrouvés sur une plage française, va-t-elle participer aux recherches finalement ?

 

Disparition d’Emiliano Sala : des débris de l’avion retrouvés
5 (100%) 1 vote[s]

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *