L’ouverture du plus grand aéroport du monde prévu pour septembre 2019

actualités
(Mis à jour le: 30 août 2019)

Lorsqu’on fait des recherches sur le plus grand aéroport du monde, on nous indique l’aéroport d’Istanbul qui se trouve en Turquie. Dans quelques mois, il va perdre ce titre qui va être attribué à un nouvel aéroport à Pékin.

Les Chinois ne font pas les choses à moitié

Lorsqu’on arrive sur place, on voit que tout est gigantesque. Le Beijing Daxing international airport, le nouvel aéroport de Pékin, est prévu être mis en service le 30 septembre 2019.

Cette structure en forme d’étoile de mer à cinq branches et sur cinq niveaux possède un terminal unique. Cet aéroport ne va pas avoir plusieurs terminaux, car les Chinois ont pensé à ce temps que perdent les voyageurs en passant d’un terminal à un autre. La distance entre le terminal et une porte d’embarquement a été réduite et ne dépasse pas les 600 mètres.

Cet aéroport a une superficie de 700 000 m² et une façade de 5km. Il compte six pistes qui vont accueillir près de 900 000 vols qui sont majoritairement des vols domestiques et 42 millions de passagers par an. Dans l’enceinte, on a des immenses zones commerciales.

Un grand aéroport intelligent

Beijing Daxing international airport

Pour la construction de cet aéroport, on a choisi des matériaux innovants, de la géothermie et des cellules photovoltaïques. Sur place, ce seront des véhicules électriques qui assureront les transferts. L’innovation ne s’arrête pas là, car le big data et l’intelligence artificielle ont également été intégrés. Les voyageurs pourront ainsi se diriger avec leur smartphone ou avec la réalité augmentée. Même après son ouverture officielle, l’administration chinoise compte toujours travailler sur cette intelligence artificielle pour que le Beijing Daxing international airport devienne le numéro un mondial de cette catégorie d’ici 2030.

Une société française derrière ce projet de construction

La construction de l’aéroport de Pékin Daxing a été lancée pour décongestionner l’aéroport Pékin-Capital. Pour ce projet, huit candidats ont répondu à l’appel, mais c’est une société française, la filiale ingénierie d’Aéroports de Paris qui a remporté le marché en 2014. On a consacré 15 milliards d’euros pour les travaux. Il est à rappeler que ce chiffre n’inclut pas les aménagements de raccordements routiers et ferroviaires. A l’inauguration aussi, on n’aura pas le train qui assurera le transfert vers la capitale chinoise. Les voyageurs qui vont partir ou arriver dans cet aéroportuaire seront alors obligé de faire une heure et demie de route.

Pour l’administration chinoise, l’aéroport de Pékin Daxing n’est pas le seul projet en cours. Comme le trafic aérien du pays ne cesse d’augmenter tous les ans, elle prévoit la construction de 215 nouveaux aéroports sur les 15 prochaines années.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *