Une nouvelle commande ferme pour Airbus

 
actualités

2019 a vraiment été une année de succès pour Airbus. Non seulement, il s’est hissé au premier rang mondial en termes de construction aéronautique, mais il a également dépassé son record de fabrication de 860 appareils. Et ce n’est pas tout puisque courant mois de décembre, il a également signé un contrat avec Air France-KLM qui a décidé de transformer sa précommande en commande ferme.


Airbus, au sommet de sa gloire

Pour la première fois depuis 2011, Airbus a remporté la victoire sur son grand rival de toujours, Boeing. La chute de ce dernier, qui a connu une grave crise à cause du 737 MAX, l’a effectivement propulsé au-devant de la scène.

Alors que Boeing comptait un peu moins de 350 appareils livrés en novembre 2019, Airbus enchainait les livraisons et même les nouvelles commandes. Dès le mois de juillet 2019, il était en pourparlers avec l’équipe d’Air France qui a émis le souhait de renouveler une partie de sa flotte.

Un accord préliminaire en amont

L’accord préliminaire passé entre Airbus et Air France-KLM date de juillet 2019. A cette époque, la compagnie française a fait part de son souhait de renouveler sa flotte d’A318 et d’A319. Dans les deux catégories, la compagnie possède respectivement 18 et 33 appareils. Ces derniers sont toujours en service, mais vouent à être remplacés d’ici septembre 2021 par de nouveaux L’A220 flambants neufs.

L'A220 d'Airbus

Air France va renouveler sa flotte avec des A220

Au cours de ce premier accord, Air France-KLM, une commande supplémentaire de 60 appareils a aussi été évoquée. Même si rien n’a été décidé avant décembre 2019, Airbus a déjà préparé le contrat et s’est montré confiant quant à l’issue de l’affaire.

Une commande désormais ferme

L’avionneur européen a eu raison de se montrer confiant. Une confiance que Christian Scherer, directeur commercial d’Airbus n’a pas cachée durant son discours à l’occasion de la conférence avec les membres de l’AJPAE. Il a effectivement avoué qu’Air France allait bientôt se décider à passer une commande ferme et c’est ce qui s’est passé quelques heures plus tard. Le contrat qui a déjà été dressé n’avait plus besoin que des signatures pour être officialisé.

Un A318 exploité par Air France

Les A318 et A319 d’Air France seront bientôt remplacés

Pour Airbus, ce contrat lui permet de débuter l’année en grandes pompes. Du côté d’Air France-KLM, la nouvelle est certes bonne surtout d’un point de vue écologique, mais en termes d’exploitation, ces appareils vont afficher une petite chute de 10 %. Les émissions de CO2, quant à elles, seront réduites de 20 %.

Un partenariat qui s’annonce prometteur

Après cette commande ferme, les pourparlers entre Air France et Airbus vont encore continuer puisque c’est la totalité de sa flotte moyen-courrier que la compagnie française souhaite rénover. Benjamin Smith, le directeur général de la compagnie a même reconnu qu’à terme, ses A320 et A321 seraient à remplacer par l’A320neo. Il s’est toutefois réservé le droit de ne pas passer commande pour le moment disant que d’autres possibilités sont envisageables. Parmi ces possibilités, il a fait allusion à l’A220 allongé qu’Airbus ne compte pourtant pas reprendre pour le moment.

Quoi qu’il en soit, Air France, qui va opérer les nouveaux appareils déjà commandés va devoir prévoir des formations pour les pilotes. En effet, sur cette nouvelle flotte d’avions, Benjamin Smith a exigé des cockpits plus faciles à manier.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *