Région aéroportuaire, de nouvelles mesures pour diminuer les nuisances sonores

 
actualités
Découvrez aussi :

Nouveau plan pour la réduction des nuisances sonores sur l' Ile-de-France et Roissy

La ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté le 10 novembre dernier le plan de lutte contre les nuisances sonores. Le plan présenté par la ministre introduit de diverse changements dans la circulation des avions qui décollent des aéroports d'Orly, de Roissy et du Bourget.

De nouvelles approches pour diminuer les nuisances sonores à Roissy Charles De Gaulle

 
De nouvelles approches pour diminuer les nuisances sonores

Les vols nocturnes à Roissy Charles de Gaulle

Les importantes modifications touchent, en
premier lieu les vols nocturnes vers l'ouest depuis l'aéroport de
Roissy-CDG, les trajectoires de décollage et leurs réseaux devront être
modifiées à partir du mois de mars prochain alors que les avions qui
font plus de bruits tel que le Airbus A310, ils seront interdits de vol
pendant la nuit.

 

Dépense insonorisation pris en charge autour des aéroports

La ministre a confirmé aussi lors de son déplacement dans le Val-d’Oise
l’augmentation des prises en charges des dépenses insonorisations pour
les logements situés autour de a plateforme aéroportuaire de
Paris-Roissy.

En effet, jusqu’au 31 décembre 2013, ces dépenses seront prises en
charge à 100%. Ce projet consiste notamment au renforcement de
l'insonorisation des crèches et des écoles. Un plan qui ne concerne,
jusqu’à aujourd’hui que les logements construits avant l’aéroport.

 

Relèvement des altitudes des descentes d'avions


A partir de ce 17 novembre, la Grenelle a décidé de relever l’altitude
d’approches d’avion de 300 mètres, c'est-à-dire que les avions devront
désormais amorcer leur descente à 1200 mètres au lieu de 900 mètres.
Cette mesure soulagera les oreilles des riverains habitant autour des
aéroports d'Ile-de-France.

Certaines associations de riverains, telles que le collectif contre les
nuisances aériennes de Dourdan et de sa région
ont déclaré que malgré
toutes ses mesures, la réduction du son des avions reste très petite.

Au ministère, la prochaine étape est de réduire 50% du bruit et la
diminution de 60% des personnes exposées à un bruit supérieur à 65
décibels.

 

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *