Salon de l’aéronautique de Farnborough, les motoristes s’affrontent

actualités
Découvrez aussi :
(Mis à jour le: 12 juillet 2012)

Les motoristes se livrent une bataille lors du salon de l’aéronautique de Farnborough

Les deux plus grands constructeurs aéronautiques à l’échelle internationale, Airbus et Boeing sont les deux concurrents redoutables de ce salon aéronautique de Farnborough. Cependant, lors d’une rivalité entre les avionneurs ce sont les motoristes qui s'affrontent réellement.

En fait, pour chaque avion commandé 2 fois de moteurs sont vendus. Dans ce salon de l'aéronautique de Farnborough, qui a eu lieu du 9 jusqu’au 15 juillet à Londres, les motoristes en lice sont CFM, Rolls-Royce et Pratt et Whitney.

 Salon de l'aéronautique de Farnborough

 

Salon de l'aéronautique de Farnborough

 

 

Lors de la journée de l’ouverture du salon, le lundi dernier, c’est le
motoriste CFM qui a été le plus gâté après l’annonce de Boeing d’une
commende de 75 appareils Boeing 737 ainsi que 25 appareils en option
pour Air Lease, le loueur américain. Ce contrat est d’une valeur estimée
de 7,2 milliards de dollars au prix catalogue. Les 100 avions de la
commande sont tous équipés des moteurs CFM.

A noter que le groupe CFM est détenu par le français Safran et l'américain Général Electric (GE) depuis plus de 40 ans.

Pour la deuxième journée, c’était le tour de Rolls-Royce avec la
commande de la compagnie de Hongkong Cathay Pacific, qui porte sur 10
gros porteurs long-courriers A350.

A noter que le moteur d’un avion est la partie la plus coûteuse, entre un quart et un tiers du prix total d'un avion.

Jusqu’à l’heure actuelle, c’est le motoriste CFM qui est en tête de la
course dans ce salon aéronautique. Jean Paul Ebanga, le président du
groupe a annoncé que "CFM est le premier motoriste mondial sur les
avions de plus de 100 places. Au cours des six premiers mois de 2012,
nous avons atteint 62 % de parts de marché tous moteurs confondus ".

Le succès du groupe est du particulièrement à son moteur vedette le CFM
56. M. Ebanga a assuré que le motoriste avait livré environ 240 00
moteurs dans une période de 30 ans.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *