Strasbourg accuse Air France de saboter le développement dans la ville

 
actualités
Découvrez aussi :

La ville de Starsbourg accuse Air France de saboter les efforts de développement de la ville

Strasbourg, la magnifique capitale alsacienne a accusé la compagnie Air France de saboter les tentatives des collectivités qui veulent renforcer et améliorer le développement touristique, économique et international de la ville.

En effet, le transporteur national vient d’annoncer la fermeture de la ligne qui relie Strasbourg à la capitale en décembre prochain vient de déclencher une guerre entre la ville et Air France.

 
Air France ferme la liaison Strasbourg-Roissy

 

  AIr France ferme la liaison Strasbourg-Roissy

 

Jean-Jacques Gsell, adjoint au maire de Strasbourg et président de
l’office du tourisme a affirmé que cette fermeture est « comme un beau
“cadeau de Noël”, qui met en cause les efforts de la ville et ses
partenaires. Les résultats de la saison estivale 2012 sont presque au
même niveau que l’année record 2011 ».

M. Gsell a ajouté qu’« il n’est plus temps de regretter, mais de se
battre contre cette décision qui ferait de nous la seule grande ville de
France à ne pas être reliée par avion à Roissy. Air France nous a déjà
réservé un traitement négatif, en ne gardant dans l’aéroport qu’un seul
guichet, après avoir torpillé l’implantation de Ryanair ».

En mois de juillet dernier Air France a déclaré la fermeture de 4
liaisons aériennes quotidiennes, et le transfert vers le TGV des
réservations, dans le cadre d’un plan économique suivi par la compagnie.

L’adjoint maire a souligné entre autre que lors des voyages en TGV, les
passagers doivent emporter eux-mêmes leurs bagages. Il a indiqué
également qu’en 2012, plusieurs lignes aériennes ont été inaugurées vers
plusieurs destinations que le trafic de l’aéroport est reparti à la
hausse pour la première fois depuis 2007.

A noter que la liaison Strasbourg-Roissy représentait 18 % des passagers de la plateforme en 2011.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *