Tarifs des vols en France : une certaine stabilité en 2014

 
aviation

Entre 2013 et 2014, une hausse de 1,1% a été observée sur les tarifs des vols en France, cela étant dû à l’accroissement des réseaux nationaux et internationaux pour le moyen-courrier. Quant au long courrier, on constate plutôt l’inverse. Sur l’année 2014, les tarifs étaient restés stables.
Le 16 janvier 2015, la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) a publié son indice mensuel, traduisant une baisse d’environ -0,2% sur les prix des billets d’avion au départ de la France et quelle que soit la destination. En 2014, la baisse des prix était de -0,1%, mais représente la partie émergente des tendances. En effet, pour le réseau domestique Dans la Métropole, l’augmentation des prix a atteint +4,2%.

Plusieurs facteurs

L’activité long-courrier a eu une forte influence sur le tarif des vols : celui-ci a baissé de 2,9%. En Amérique du Nord, le début de l’année a été marqué par une hausse de 2,1% puis la tendance s’est inversée vers le mois d’août. Pour l’Asie-Pacifique et l’Amérique Latine, les voyageurs ont pu profiter des baisses des prix des billets d’avion tout au long de l’année.
D’autre part, la TVA a été un facteur important dans la hausse des tarifs. Si la TVA n’avait pas augmenté, les prix des billets auraient baissé de 0,5% au départ de la France vers toute destination.

Les impacts du cours du pétrole non ressentis

Il semble que la baisse du prix du pétrole ne s’est pas encore fait ressentir sur les tarifs des vols. Pourtant, au cours du dernier trimestre 2014, la baisse du cours du pétrole a été très marquée. Cette situation peut s’expliquer de plusieurs manières. En premier lieu, les transporteurs aériens doivent se conformer aux contrats de couvertures carburants, ce qui limite les effets positifs de la baisse du cours du pétrole. Par ailleurs, il y a les réservations anticipées pour les voyages ainsi que le fait que certains transporteurs soient contraints de considérer leurs marges. Toutefois, certaines compagnies ont déjà annoncé la baisse des tarifs, voire même la suppression de la surcharge carburant, ce qui devrait se répercuter sur les tendances tarifaires pour les billets d’avion en 2015. Tout cela ne serait cependant pas possible si le prix du pétrole ne se maintient pas au niveau bas actuel.

Hausse marquée à certaines périodes

Sur le période novembre-décembre, la DGAC a constaté un pic de hausse des prix de billets d’avion (+10,6%). Avec l’importance de la demande en fin d’année, le transport aérien a connu une haute saison au cours de ces deux derniers mois. Au départ de la France et vers toute destination, les tarifs ont augmenté et cette situation s’est généralisée sur tous les faisceaux géographiques. Néanmoins, c’est au niveau des voyages aériens de la France et à destination d’outre-mer que l’augmentation a été la plus marquée.
La hausse par mois a été encore plus importante (+13,8%) au départ des DOM et vers toutes les destinations. Au départ de la Réunion, l’augmentation saisonnière a été la moindre sur les mois de novembre et décembre 2014 (environ +9%).

Category : aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *