Un nouveau programme en Safety Management lancé par l’ENAC et l’OACI

actualités | aviation

L’ENAC (Ecole nationale de l’aviation civile) ne se limite pas à former des ingénieurs, mais travaille aussi à ce que ces derniers gardent en priorité la sécurité du transport aérien. Les formations octroyées sont donc de haut niveau et régulièrement révisées pour apporter des solutions pérennes aux risques actuels. Parmi les dernières lancées, on cite le Mastère en Safety Management.

De quoi s’agit-il ?

Ce diplôme de Mastère permet aux futurs responsables des systèmes de gestion de la sécurité d’accéder aux éléments fondamentaux nécessaires pour la mise en œuvre des SMS. Selon l’OACI, c’est un programme essentiel pour renforcer les formations données par les écoles membres du réseau TRAINAIR PLUS.

Comme l’ENAC en fait partie, elle propose désormais ce nouveau programme dans ses calendriers afin de sensibiliser les professionnels de l’aviation aux nouvelles dispositions de sécurité en vigueur.

compagnies par l’ENAC et l’OACI

L’ENAC s’engage

Pour l’ENAC, cette nouvelle collaboration avec l’OACI est une bonne nouvelle, car lui permet d’améliorer les formations planifiées. De plus, le nouveau programme ne se limite pas aux élèves de l’école, mais sera déployé à travers le monde afin que tous les professionnels soient plus responsables de la sécurité du transport aérien.

Lancé dans le cadre du programme NGAP ( New Generation of Aviation Professional), l’école d’aviation se sent très impliquée et compte faire de son mieux pour l’instaurer.

Le Mastère en question

Le programme en Safety Management se compose de 12 modules se référant à tous les aspects des SMS à savoir leurs concepts, leur processus, leurs méthodes et gestion opérationnelle.

Tous les acteurs du transport aérien seront évoqués dans les cours tels que les avionneurs, les équipementiers, les exploitants d’aéronefs et d’aéroports, les fournisseurs de services de navigation aérienne, les organismes de maintenance et les organismes de formation.

Le programme sera accessible à Toulouse, sur le campus de l’ENAC et bien sûr, à travers le monde entier.

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *