Une centaine d’A320Neo ou de B737Max pour la compagnie SpiceJet

actualités | aviation
(Mis à jour le: 15 janvier 2016)

La compagnie indienne SpiceJet envisage d’acheter 100 Airbus A320Neo ou Boeing 737Max pour améliorer la qualité de ses services en matière de transport aérien et actuellement, elle est à quelques pas de concrétiser son projet. En effet, depuis le retour de son fondateur, la situation financière de la compagnie s’est considérablement améliorée, ce qui permet à l’établissement de développer ses activités en demandant notamment le droit d’acheter de nouveaux appareils.

Une centaine d’A320Neo ou de B737Max pour la compagnie Spicejet

Une centaine d’A320Neo ou de B737Max pour la compagnie SpiceJet

SpiceJet possède à son actif 42 Boeing 737Max en commandes fermes. Selon la logique, la compagnie ne devrait pas utiliser d’autres modèles que celui-ci mais les intentions du président restent claires et immuables, la compagnie doit à tout prix avoir des Airbus A320Neo.

Un opus qui n’est pas près de décevoir

L’A320Neo d’Airbus débarque avec le Leap-X de CFM International ainsi que le nouveau moteur conçu par Pratt&Whitney. L’appareil dispose de tous les atouts pour séduire les compagnies aériennes et se mettre en valeur par rapport aux concurrents que sont notamment BOEING, COMAC ou encore Bombardier. Les performances économiques de cet avion sont exemplaires et ne manqueront pas d’attirer plusieurs compagnies européennes et américaines. Selon le directeur commercial d’Airbus, l’A320Neo réduit la consommation de carburant à 15% et d’ici à 2020, cela pourra descendre à 20%. Avec son 737Max, Boeing essaye à tous les coups de reprendre son trône mais la tâche s’annonce rude car l’avionneur américain fait aujourd’hui face à des difficultés au niveau de la conception de son 787, ce qui entraîne indubitablement une baisse de ressource pour le lancement du 737Max. La preuve, plus de 3000 compagnies ont commandée l’A320Neo qui sera mis en service au dernier trimestre 2015 tandis que 737Max n’en est qu’à 2000 et ne sera réellement opérationnel qu’en 2017. Airbus compte donc en mettre plein la vue à ses concurrents.

SpiceJet vers un développement durable

SpiceJet fait ainsi partie de ces compagnies ont succombé pour le A320Neo, à l’instar de Transareo ou encore Dubai Aviation Capital Group, et elle compte bien les obtenir peu importe le prix. A savoir également que l’établissement projette d’améliorer sa gamme d’avions régionaux en exploitant plusieurs Bombardier Dash Q400 et envisage d’en acquérir 50. Les ambitions ne semblent pas avoir une fin pour cette compagnie qui tente le tout pour le tout pour maintenir son statut de modèle.

Ainsi, dans l’attente de ces 100 Airbus A32Neo, des contrats sont également signés avec différents avionneurs tels que ATR ou encore Embraer. Spicejet tire surtout profit de ses tarifs particulièrement abordables et de la qualité de ses prestations. En matière de sécurité aérienne, l’Inde gagne des points face à l’Indonésie qui est actuellement en très mauvaise position.

L’A320Neo et le B737Max sont des appareils qui se distinguent par leur consommation de carburant. Plus économiques, plus performants et plus solides, il est normal que les grandes compagnies investissent des sommes colossales dans l’achat de ces avions qui promettent un avenir meilleur, non seulement à la clientèle mais aussi pour tous les responsables de l’entreprise. Les négociations de Spicejet avec Airbus et Boeing arrivent presque à termes. Si tout se passe comme prévu, les indiens auront droit à la cerise sur le gâteau avec 100 A320Neo ou B737Max de plus dans leurs aéroports.

Category : actualités, aviation

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *