Vente aux enchères des icônes de l’ère mythique de l’aviation et de la conquête spatiale

 
actualités
Découvrez aussi :

Ventes aux enchères des icônes de l’ère mythique de l’aéronautique

Dimanche dernier à Paris, s’est déroulé une vente aux enchères de 450 objets aéronautiques qui sont considérés comme des icônes de l’ère supersonique. Un Fouga Magister, cet avion légendaire de la Patrouille française, des commandes de nez du Concorde, des fanions de la mission Appolo XI…etc. Il y’a eu également plusieurs maquettes d'avions, d'hélicoptères, de satellites et de modules lunaires, ainsi que des livres, des affiches et des instruments de bord.

 
Fouga Magister CM170

 

Fouga_Magister_CM170

 

Baptisée "De la terre à la lune", cette vente est planifiée par Artcurial.

Lors de cette vente, la créatrice Agnès Crépin a proposé du mobilier
inspiré du design aéronautique. Par exemple un étonnant bureau de
direction réalisé à partir d'une aile de Mirage III, est estimé entre
7.000 et 8.000 euros.

L’attraction de cette vente était l’avion Fouga Magister CM 170,
présenté en état de vol. Ce spectaculaire appareil est exposé dans la
cour de l'hôtel Artcurial, au rond-point des Champs-Elysées. Il fut
construit dans les années 1950 à 929 exemplaires. Il a été utilisé par
quelques vingtaines de pays comme avion de voltige, dont la Patrouille
française entre 1956 et 1980.

Il reste quelques centaines de  Fouga, qui sont encore en service
notamment aux Etats-Unis et en France, dont celui mis aux enchères par
Artcurial. Il est toujours en bonne état et capable d’effectuer encore
700 heures environ.

Dans cette vente aux enchères, se trouve aussi le Concorde, le mythique
et l‘unique avion supersonique civil qui est mis hors service en 2003.
Des pièces détachées comme les machmètres de cabine et les commandes du
cockpit.

La conquête spatiale a été également honorée avec des photos inédites
capturées par le reporter-photographe français Jacques Tiziou. C’est
l’un des importants témoins des préparations des vols extra-terrestres à
Cap Canaveral.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Comments (1)

  1. Jean dit :

    fouga
    Le fouga toute mon enfance, la série avec Tanguy et Laverdure
    c’était vraiment la belle époque, le mirage III qui se vendait bien , un superbe appareil aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *