Le Superjet-100 prêt à survoler le ciel de l’Amérique latine

 
actualités

 
Le projet russe Soukhoï Superjet-100 compense les pertes engendrées suite à nombreux incidents, impactant sur son image. Depuis, quelques modifications ont été apportées à l'avion , ce qui a attiré la sollicitation du marché extérieur.

D'après Jose Alvarez, le directeur de la compagnie aérienne mexicaine Interjet, cette dernière voudrait acquérir 20 SSJ-100 d'ici la fin 2014. Cette transaction devrait couter plus d'un milliard de dollars et elle sera réglée, grâce à crédits empruntés auprès de banques russes, italiennes et françaises. Les premières livraisons devraient arriver au Mexique au mois de mai de durant cette année et les dernières sont attendues pour décembre de l'année prochaine.

Les JSS-100 russes devraient perfectionner le service de l'une des plateformes aériennes mexicaines les plus importantes. L'Interjet envisage de lancer 80 nouvelles lignes, dont celles qui mèneront au-delà du Mexique, notamment vers les Etats-Unis et la Colombie.

D'après le chef du service analytique de l'agence AviaPort Oleg Panteleev, ce contrat est très important pour le fabriquant d'avions russes, autant que pour la compagnie aérienne. Cette dernière étant en pleine évolution, elle a un réel besoin d'un avion régional pouvant contenir 100 places.

Par ailleurs, il a ajouté qu'il fallait que deux consignes soient appliquées. La première est que les livraisons arrivent aux dates convenues, la deuxième est que les appareils soient conformes aux descriptions annoncées par le fabriquant.

                                       Le Superjet-100 prêt à survoler le ciel de l'Amérique latine

 

La cargaison attendue pourrait prendre la place des anciens avions européens A-320 et même plus, sachant que l'avionneur a affirmé que la consommation de carburant des SSJ-100 est inférieure de 15% par rapport aux machines européennes.

Cependant, la compagnie aérienne mexicaine ne renonce pas au constructeur concurrent, Airbus. Elle préfère attribuée d'autres responsabilités aux avions russes. Sachant que ces derniers présentent des caractéristiques appropriées, pour une résistance aux conditions climatiques caniculaires et pour le franchissement de trajets dessinant une distance supérieure à 1000 km.

L'avenir des SSJ-100 est vraiment dépendant de la satisfaction des Mexicains, car après la succession d'incidents, le fabriquant russe a remarqué une réticence de la part d'éventuels acheteurs.

Toutefois, les experts sont confiants sur ce point, ils pensent que cet avion surmontera cette phase difficile, mais passagère et enregistrée pour tous les avions nouvellement construits. Selon le directeur général de la société Alliance des technologies d'aviation « Avintel » Viktor Priadka, cette cargaison après son essai chez Interjet, il se verra automatiquement solliciter par d'autres collaborateurs et sera même un conçurent redouté auprès des appareils ayant des fonctions similaires.

Il a d'autre part souligné que si le groupe Souhoi effectuer cette transaction comme elle a été convenu et que la compagnie mexicaine déclare une réussite, il possible que les Etats d'Asie du Sud-Est déjà intéressé par l'avion russe, signe un contrat, entamant un nouveau partenariat.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *