Embraer affirme qu’il ne construira pas d’avions qui ont plus de 130 sièges

actualités
Découvrez aussi :
(Mis à jour le: 7 juin 2012)

Le constructeur aéronautique   brésilien Embraer , , leader mondial sur le marché des avions  régionaux  de  petite capacité   de 60 à 120 sièges, a affirmé qu’il ne va pas entrer en concurrence avec Airbus, Boeing et son  homologue canadien Bombardier  par la lancement un nouvel appareil capable de transporter entre 130 et 160 passagers.

Le  président de l'activité aviation commerciale d'Embraer  Paulo Cesar Silva a annoncé en France le 4 juin 2012 l’abandon d’un projet d’appareil pouvant accueillir 130 à 160 passagers  après avoir  étudié le marché «  Nous n'avons plus l'intention de développer un avion plus grand. Nous avons fait une évaluation profonde du marché et parlé avec de nombreux clients. (…) Nous ne voyons pas un bon business model et nous constatons que Bombardier a du mal à vendre son modèle C-series ».

Le constructeur brésilien Embraer

  

Le constructeur brésilien Embraer

 

Le constructeur d'avions brésilien confirme avoir décidé de  remotoriser sa gamme d'appareils régionaux, existantes pour une entrée en service en 2018,  plutôt que commettre la même  imprudence  que Bombardier. 

« Nous allons proposer des avions plus économes en carburant à nos clients. L'objectif est d'apporter une économie de 15%. L'entrée en service est prévue pour 2018 » a précisé Paulo Cesar Silva

« Quand nous avons vu les très fortes commandes d'A320 Neo et de B737 Max, les difficultés du C-Series et l'investissement nécessaire au lancement d'un nouvel appareil, nous avons préféré nous concentrer sur le maintien de notre leadership sur le segment des appareils de 70 à 120 sièges », a ajouté le dirigeant.

Category : actualités

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *